Cet article date de plus de 6 ans

Poitiers : le tribunal administratif repousse sa décision sur la vente de l'ancien théâtre municipal

La décision du tribunal administratif d'annuler ou non le vote du conseil municipal de Poitiers sur la vente de l'ancien théâtre a été repoussée à une date ultérieure. De nouveaux documents montrent qu'une première estimation à 770.000 euros a bien été réalisée par France Domaine.
Le tribunal administratif de Poitiers n'a finalement pas rendu de décision annulant ou confirmant le vote du conseil municipal sur la vente de l'ancien théâtre, ce jeudi.

Selon le collectif de défense de l'ancien théâtre municipal qui a appris la nouvelle ce matin à 10h en arrivant à l'audience, "aucune nouvelle date n'a pour l'instant été communiquée" pour l'annonce de la décision du tribunal.

Une première évaluation à 770.000 euros

Depuis la clôture des débats, une nouvelle pièce a été produite devant le tribunal administratif : la première évaluation de la valeur de l'ancien théâtre réalisée par France Domaine en 2010. Le collectif réclamait copie du document, mais la mairie avait refusé de le lui communiquer. Selon la copie que nous avons pu consulter et qui porte le sceau du cabinet Seban à Paris, le cabinet d'avocats de la ville de Poitiers (voir document ci-dessous), le bâtiment est alors évalué à 770.000 euros. Soit un montant nettement plus élevé que l'estimation de 435.000 euros réalisée par France domaine en septembre 2013.


Un document "gênant"​

Selon le collectif de défense, cette évaluation pourrait se révéler "très gênante pour la mairie" qui a toujours affirmé avoir "réalisé une bonne affaire" en vendant les bâtiments 510.000 euros.

"Dans les faits, précise le collectif, ce bien a été cédé à plus de 30 % au-dessous de l'évaluation des domaines de 2010 et ce sans tenir compte des 47 994 euros de ravalement (de la façade du théatre, NDLR) réalisés durant le premier semestre 2012. Au lieu de subir une prétendue vétusté, ces travaux montrent que cet édifice a été particulièrement bien entretenu et aux frais des contribuables. Pourquoi avoir engagé près de 50 000 euros alors que la décision avait été prise de vendre ce bien au privé ?"

Pas de commentaire à la mairie

L'affaire étant toujours en délibéré, la mairie se refuse ce soir à tout commentaire. Mais une source proche du dossier fait valoir que "la première estimation portait sur l'ensemble du bâtiment" et que la seconde, une fois le projet lancé, "ne portait plus que sur une partie" de l'ancien théâtre. "D'où la différence" entre les deux évaluations, "qui ne portaient plus sur la même superficie".

En fonction de la prochaine décision du tribunal administratif, la ville de Poitiers pourrait solliciter une nouvelle estimation à France Domaine.

Le collectif de défense de l'ancien théâtre conteste depuis 2013 les conditions de la vente du théâtre municipal, situé place Leclerc à Poitiers, ainsi que le prix auquel les lieux ont été cédés. Il souhaite que le site demeure un lieu de vie culturelle à Poitiers.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine théâtre archives