80 km/h : les radars tagués ou emballés se multiplient sur les routes de la Vienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Hinckel .

Des radars rendus aveugles, emballés dans du plastique ou tagués à la peinture, vous en avez certainement vu le long des routes. Ils sont de plus en nombreux notamment depuis le passage aux 80 km/h sur les routes départementales dans la Vienne comme ailleurs.

La Vienne compte 25 radars fixes et ils sont de plus en plus nombreux a être vandalisés. Chaque fois, une plainte est déposée et certains radars restent parfois inutilisables pendant plusieurs jours. "C'est un délit possible de poursuite donc une enquête a lieu à chaque fois." indique Cécile Geneste , directrice de cabinet à la préfecture de la Vienne



Ces actes de vandalisme sur les radars, commis pendant la nuit, sont en nette augmentation depuis le début de l'année et surtout depuis le passage aux 80km/h sur les routes sans séparateur central.



Un signe, peut-être, que cette mesure est mal acceptée par de nombreux automobilistes. Pour l'association Alerte Radars 86, qui ne cautionne cependant pas les dégradations, c'est évident.

"Pour se faire entendre à l'heure actuelle, malheureusement les manifestations ne servent plus à grand chose. On a pu le voir pour les 80 km/h où il y avait pas de mal de monde mobilisé contre et ça n'a rien changé. Donc peut-être que les gens pensent qu'en dégradant et en s'attaquant directement aux caisses de l'Etat, ça pourrait faire bouger les choses" nous explique un membre de cette association.

Pour l'instant, les enquêtes ouvertes après les dégradations ont été classées sans suite faute de suspect.



Plus d'informations avec le reportage de Florent Loiseau, Luc Barré et Jennifer Russeil :







 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité