À Poitiers, le bureau de poste de Bel Air accueille de nouveau du public, après quatre mois de fermeture

durée de la vidéo : 00h01mn09s
Fermé il y a quatre mois après les émeutes qui ont suivi la mort de Nahel, le bureau de poste de Bel Air, à Poitiers, a rouvert ses portes jeudi matin. ©France télévisions

Il y a quatre mois, plusieurs bureaux de poste des quartiers populaires de Poitiers ont été dégradés au cours des émeutes qui ont suivi la mort de Naël. Jeudi 2 novembre, celui de Bel Air a rouvert ses portes.

Dans le quartier de Bel Air, à Poitiers, la réouverture du bureau de poste était très attendue. Jeudi matin, les panneaux de protection ont été enlevés des fenêtres, et les portes ont rouvert. Pour les habitués, lassés des trajets en centre-ville, c'est une très bonne nouvelle.

Une habitante, colis dans les bras, s'en réjouit : "Je suis vraiment contente que ce soit ouvert, parce que quand on a des colis, qu'on a besoin d'aller à la Poste, il faut aller courir en ville et c'est mieux ici."

En juin dernier, les émeutes avaient causé de nombreuses dégradations, et tout le matériel informatique du bureau avait été pillé. Au même moment, un incendie ravageait le bureau de poste des Couronneries. Aujourd'hui, les dégâts sont toujours visibles.

Des solutions sont envisagées, mais aucune prévision n'est donnée sur la réhabilitation du bâtiment. Ce riverain est dépité : "Voilà bientôt 60 ans que j'habite ici et La Poste a toujours servi, ce serait un grand manque si on ne pouvait plus en avoir." Pour cette autre habitante du quartier riverain de Saint-Éloi, les habitudes sont chamboulées : "C'est vrai qu'il n'y a pas de Poste à Saint- Éloi et du coup, je venais ici. Je suis obligée d'aller à la Poste en bus alors que là, je pouvais y aller à pied."

Dans le quartier des Trois-cités, les travaux sont engagés, et la réouverture est prévue courant 2024. Quatre mois après les émeutes, le retour à la normale reste difficile pour les bureaux de poste des quartiers populaire de Poitiers. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité