Affaire Catalina Chabot : Fabrice Chauvaud condamné à 15 ans de réclusion en appel

A 17 ans, Catalina Chabot a été droguée et violée / © Famille de Catalina
A 17 ans, Catalina Chabot a été droguée et violée / © Famille de Catalina

Fabrice Chauvaud, 52 ans, était jugé en appel à Poitiers pour le viol et la mort de Catalina Chabot, 17 ans, cette semaine. La Cour a rendu son délibéré dans la nuit de vendredi à samedi. L'accusé écope de 15 ans de prison.

Par Hugo Lemonier

Un procès interminable. Fabrice Chauvaud a été condamné en appel à 15 ans de prison pour "viols" et "administration de substances dangereuses ayant entraîné la mort sans intention de la donner", ce vendredi.

Les débats avaient débuté lundi à la Cour d'Appel de Poitiers. Cinq jours d'audience et cinq heures de délibéré auront été nécessaires pour rendre un arrêt dans cette affaire hors norme.

La drogue, omniprésente dans le dossier

La victime, Catalina Chabot, âgée de tout juste 17 ans, est retrouvée morte dans l'appartement de Fabrice Chauvaud, en septembre 2013 à Saintes. L'autopsie révèle que l'adolescente a succombé à une dose mortelle de méthadone, un substitut de l'héroïne.

Très vite, les enquêteurs pointent la responsabilité de Fabrice Chauvaud, alors âgé de 47 ans et déjà condamné pour agression sexuelle sur une adolescente en 2005. 

Un témoignage accable l’accusé. Christophe, présenté comme le meilleur ami de la victime, raconte avoir vu le quinquagénaire donner la drogue "comme un simple sachet d’aspirine" à la jeune fille. S'ensuit, selon le témoin, le viol alors que Catalina est toujours consciente.

Le jeune homme explique aux enquêteurs avoir lui-même été violé. Son témoignage est étayé par plusieurs éléments de l’enquête : les traces de sperme de l’accusé retrouvées sur les sous-vêtements de la jeune femme, les explications changeantes de celui-ci sur son emploi du temps.

Coupable de deux viols

Fabrice Chauvaud conteste l'ensemble des faits qui lui sont reprochés. Il nie avoir forcé la jeune femme à avoir une relation sexuelle avec lui, évoquant une relation consentie. Concernant la drogue, il indique qu’elle revenait d’une boite de nuit où selon lui elle aurait rencontré un gros consommateur de méthadone.

Les jurés et les magistrats n'auront donc pas cru sa version. L'avocat général avait requis 17 ans. Fabrice Chauvaud est finalement condamné à 15 ans de réclusion pour les viols de Catalina et de Christophe, ainsi que pour la mort de l'adolescente.

Lors du procès en première instance, l'accusé avait été acquitté pour les faits de viol sur le jeune homme et avait écopé de 13 ans de prison. L'un de ses avocats, Me Erik Sainderichin, juge cette décision "extrêmement sévère au regard des éléments du dossier". La défense indique qu'elle ne compte pas se pourvoir en cassation.


A lire aussi

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus