• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Assises de la Vienne : Fabrice Chauvaud rejugé en appel pour le meurtre de Catalina Chabot

A 17 ans, Catalina Chabot a été droguée et violée / © Famille de Catalina
A 17 ans, Catalina Chabot a été droguée et violée / © Famille de Catalina

L'affaire est actuellement jugée en appel à la demande de l'accusé, Fabrice Chauvaud, condamné en décembre 2016 à 13 ans de réclusion aux assises de Saintes (Charente-Maritime).

Par Luc Barré

C'est donc à la Cour d'appel de Poitiers (Vienne) que l'affaire est rejugée aujourd'hui. Le premier jour de ce procès a été consacré à la sélection des jurés, le rappel des faits et à l'audition du médecin légiste. Mardi, la partie civile devrait intervenir ainsi que les témoins et les experts. Le procès va durer jusqu'à jeudi prochain.


Le rappel des faits


Une adolescente de 17 ans, Catalina Chabot, une lesbienne assumée, a été retrouvée morte dans son appartement en septembre 2013 à Saintes. Elle aurait succombé à une overdose de méthadone, un palliatif à l’héroïne.

C’est le propriétaire de l’appartement, Fabrice Chauvaud, qui comparait de nouveau devant la justice. Il est accusé d'administration de substance nuisible ayant entraîné la mort sans intention de la donner et de viol sur l’adolescente. Il avait été condamné à 13 ans de réclusion, en décembre 2016, en première instance.

De la méthadone "comme un simple cachet d'aspirine"


A l’époque des faits, le témoignage accablant d’un autre adolescent présent chez l’accusé aurait fait la différence. Il évoquait la méthadone donnée par Fabrice Chauvaud à la jeune fille "comme un simple sachet d’aspirine" et le viol dont il a été témoin, alors que Catalina était, selon lui, encore consciente.

Ces faits, Fabrice Chauvaud les conteste formellement. Il nie avoir forcé la jeune femme à avoir une relation sexuelle avec lui, évoquant une relation consentie. Concernant la drogue, il indique qu’elle revenait d’une boite de nuit où selon lui elle aurait rencontré un gros consommateur de méthadone.

Dans ce procès en appel, l’homme aujourd’hui âgé de 52 ans promet des révélations. Son casier judiciaire ne plaide pas en sa faveur. En 2005, il a été condamné pour agression sexuelle sur une adolescente de 16 ans.

Un reportage d'Ingrid Gallou et d'Antoine Morel

Assise de la Vienne : Fabrice Chauvaud fait appel de son jugement




Sur le même sujet

Manifestation anti Monsanto Bayer

Les + Lus