• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Alexandre Benalla pris en photo une arme à la main dans un restaurant de Poitiers

Emmanuel Macron en campagne sur le marché de Poitiers, le 29 avril 2017, sous la protection d'Alexandre Benalla / © France 3 Poitou-Charentes
Emmanuel Macron en campagne sur le marché de Poitiers, le 29 avril 2017, sous la protection d'Alexandre Benalla / © France 3 Poitou-Charentes

L'information est révélée par Médiapart : Alexandre Benalla a été pris en photo, à l'occasion d'un selfie, par une serveuse d'un restaurant de Poitiers, le 29 avril 2017, une arme à la main, juste après un meeting d'Emmanuel Macron. Il n'avait, à ce moment là, pas le droit de porter une arme

Par Fabrice Bidault

Alexandre Benalla était armé lors du déplacement de campagne d'Emmanuel Macron à Poitiers, les 28 et 29 avril 2017. Nos confrères de Médiapart l'affirme dans un article publié ce lundi 24 septembre, en s'appuyant sur une photo prise par une serveuse dans un restaurant de la ville.

 

Un Glock à la main


Avec ce titre "Benalla dégaine son arme pour un selfie", Médiapart raconte comment une serveuse du restaurant Les Archives, s'est prise en photo avec Alexandre Benalla, et deux autres membres du service d'ordre du candidat. Sur ce cliché Alexandre Benalla pointe une arme sur la jeune femme, qui semble être son arme de service, un pistolet de marque Glock.
 

Pas d'autorisation de port d'armes


Comme le souligne Médiapart, Alexandre Benalla n'avait pas à ce moment là de port d'armes, qu'il n'a obtenu qu'en octobre 2017. Contrairement à ses déclarations, depuis le déclenchement de l'affaire, Alexandre Benalla aurait donc bien été armé dès la campagne présidentielle et pour Médiapart ce cliché constitue un "flagrant délit de mensonge".
Ni l'Elysée, ni Alexandre Benalla n'ont souhaité répondre à ces nouvelles révélations.
 

Sur le même sujet

Incendie à Notre-Dame-de-Paris : Colossus, le robot des pompiers fabriqué à La Rochelle dans la fournaise du brasier

Les + Lus