Armistice du 8 mai 1945 : un historien poitevin revient sur une période de fête assombrie par l'épuration

Le 8 mai 1945 est associé à une période de liesse. Mais c'est aussi une période de tristesse avec une douloureuse épuration vite oubliée. L'historien poitevin, Jean -Marie Augustin, revient sur cette période trouble dans la Vienne dans un ouvrage.

Le 8 mai 1945, c'est la capitulation de l'Allemagne nazie, la fin de la seconde guerre mondiale.
"C'est une explosion de joie mais il y a aussi un esprit de vengeance à l'égard de tous ceux qui ont failli à leur devoir. D'autant qu'on va dans le même temps découvrir l'horreur des camps", raconte Jean-Marie Augustin, professeur émerite de droit et de sciences sociales à l'Université de Poitiers. 


Dans son livre " Collaborations et épuration dans la Vienne -1940-1948', l'historien explique que la période de mai 1945 c'est aussi des règlements de compte et d'exactions. Ensuite, " le mot d'ordre a été : oublier et renaître. Il y a eu une volonté de jeter un voile sur cette période d'occupation ".


Tanguy Scoazec et Stéphane Bourin ont rencontré Jean-Marie Augustin. Montage réalisé par Patrick Mauduit. 
Reportage de Tanguy Scoazec, Stéphane Bourin et Patrick Mauduit

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité