Avec la construction d'un nouveau McDonald's, y a-t-il trop de fast-food à Poitiers ?

Publié le
Écrit par L. Gonzalez avec B. Garguy-Chartier
durée de la vidéo : 01min 45
Dans le quartier du Pâtis, proche du CHU de Poitiers et à proximité de l'Université, un chantier a débuté. C'est celui d'un futur établissement de restauration rapide Mac Donald's. ©France télévisions

Un nouveau fast-food est en construction dans le quartier de l'hôpital, à Poitiers. Ce sera le quatrième du secteur. La municipalité assure travailler sur de nouvelles règles plus contraignantes concernant les demandes de permis de construire.

Un quartier, trois fast-food, et bientôt un quatrième

Dans le quartier du Pâtis, proche du CHU de Poitiers et à proximité de l'Université, un chantier a débuté. C'est celui d'un futur établissement de restauration rapide McDonald's. Un terrain de 500m² a été défriché afin que les engins de chantier débutent les travaux de terrassement.

Pourquoi un énième fast-food dans ce quartier ?

Le choix d'un tel lieu interroge, car non loin de là, il y a déjà un Burger King, un Quick et encore un McDonald's. Alors, pourquoi un nouveau fast-food dans ce secteur ?

Contactée, la direction de McDonald's France explique une "raison stratégique", non loin de l'hôpital et de la faculté.

CARTE - Emplacement des autres fast-food dans ce secteur.

Face au développement de la "malbouffe" dans l'agglomération, la mairie (écologiste) se retrouve pieds et poings liés. Néanmoins, la ville se défend.

La mairie est tenue de respecter les règles lorsqu'un permis de construire est conforme au Plan local d'urbanisme. Les communes travaillent au futur Plan qui se voudra plus ambitieux en termes d'environnement.

Mairie de Poitiers

Une vingtaine de McDonald's sont construits chaque année en France (il y en a actuellement 1.500 en France). Pour l'heure, nul ne sait quand celui-ci ouvrira ses portes. Mais côté chantier, on affirme que les travaux seront finalisés dès le mois de février.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité