Chasseneuil-du-Poitou : Les seniors et le volant, une question délicate

C'est une première depuis plus de 10 ans : une journéé de sensibilisation aux risques routiers était organisée ce vendredi auprès de seniors de la Vienne. Une initiative de la gendarmerie et d'un assureur. 80 retraités, âgés de 60 à 80 ans, ont participé à ces ateliers.
Michel, 77 ans, l'un des 80 seniors participants à ces ateliers routiers, théoriques et pratiques.
Michel, 77 ans, l'un des 80 seniors participants à ces ateliers routiers, théoriques et pratiques. © José Sousa (FTV)
Technologie, code de la route, tout a évolué depuis le passage de leur permis, il y a plus de 50 ans. A leur époque, point de rond-point ou d'ABS. Ce vendredi, ils étaient 80 seniors à participer à 6 ateliers de sécurité routière, dont un consacré aux psychotropes.
De nombreux médicaments retardent le temps de réaction. Une charte de dangerosité pour chacun est désormais édictée. Reste le problème de l'association de médicaments que seul le médecin peut anticiper.

La prévention, le mot-clé, passe par la prise de conscience. En France, aucune limite d'âge n'est imposée pour la conduite. Aujourd'hui, sur les routes de la Vienne, les seniors sont responsables d'1 accident sur 5.

Chasseneuil-du-Poitou : Les seniors et le volant, une question délicate

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité génération senior