CINEMA. “Au nom de la terre”, Guillaume Canet et Rufus jouent un hommage au monde paysan

Au nom de la terre - Réal. : Edouard Bergeon / © Nord-Ouest Films
Au nom de la terre - Réal. : Edouard Bergeon / © Nord-Ouest Films

« Au nom de la terre » est annoncé comme le film événement de la rentrée cinématographique. C’est un premier film du réalisateur poitevin Edouard Bergeon. Un long métrage qui sort sur les écrans dès ce mercredi 25 septembre.

Par Lionel Gonzalez

Ce film raconte la vie de Christian, le père d’Edouard Bergeon, un agriculteur confronté au système et en proie à d'énormes difficultés financières. Il finira par se suicider...

Le tournage s’est déroulé en Mayenne dès le mois de janvier dernier. Notre équipe, Patricia Périn et Antoine Morel a fait partie des rares journalistes à assister au tournage en Mayenne.

 Voici leur reportage
Au nom de la terre, le film du Poitevin Édouard Bergeon dans les salles le 25 septembre
Patricia Périn, Antoine Morel, Carine Grivet et Jennifer Russeil.
 

Guillaume Canet dans le rôle de son père

Dans ce film, Guillaume Canet tient le rôle de Christian Bergeon. C’est la première fois qu’il incarne un agriculteur au cinéma. Ce rôle et ce thème, la détresse du monde paysan, l'ont particulièrement touché, l'histoire d'Édouard Bergeon aussi.

Le premier jour de tournage, Edouard est venu vers moi et m’a tendu un ceinturon et des bottes. Il m’a dit que c’était les affaires personnelles de son père. C’était très émouvant.
- Guillaume Canet, acteur

L'histoire du film

Ce film retrace l'histoire de son père, Christian un agriculteur de Jazeneuil, dans la Vienne. Un homme qui a lutté d'arrache-pied pour maintenir son activité et qui a fini par renoncer. Il s'est donné la mort le 29 mars 1999. Édouard n'avait que 16 ans.

De cette tragédie, il en avait d’abord tiré un documentaire, "Fils de la terre". Cette fois-ci, c’est bien un long métrage avec Guillaume Canet dans le rôle de Christian et Rufus qui joue le grand-père que propose Edouard Bergeon.

Un euro pour chaque place achetée

Dimanche 29 septembre, dans toutes les salles de cinéma, un euro sera reversé à l'association Solidarité Paysans sur chaque place achetée.

Nous avons l'honneur d'être soutenu dans notre action par Guillaume Canet,le réalisateur Edouard Bergeon, le producteur Christophe Rossignon, et Diaphana, le distributeur.
- Solidarité Paysans

Le succès des avant-premières

Avant la sortie officielle du film, le long-métrage a été proposé sur les lieux de tournage, principalement en Mayenne et dans la Vienne. Les spectateurs, ravis de ces projections exclusives, en sont ressortis bouleversés.

C'est une histoire qui prend aux tripes. Ce sont des événements qu'on a connus autour de nous.
Un spectateur du film

Revoir notre reportage à l’occasion de ces avant-premières

Avant première du film "Au nom de la terre" du réalisateur poitevin Édouard Bergeon
Patricia Périn, Martine Sitaud, Antoine Morel

Le synopsis

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale.
Vingt ans plus tard, l'exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise au travail. Malgré l’amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu…
Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, le film porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années.

Voir la bande-annonce du film "Au nom de la terre"


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus