Comment se débarrasser du moustique tigre, aussi présent dans la Vienne ?

Publié le
Écrit par Lionel Gonzalez
© Philippe Lambert - MaxPPP

Depuis cette année, la Vienne est classée en département colonisé, du fait d’une implantation confirmée sur Chauvigny en août 2019. Plus récemment, le moustique tigre a été observé à Mignaloux-Beauvoir et à Poitiers.

Le moustique tigre, également appelé Aedes albopictus, est un moustique urbain, qui se déplace peu. Il vit dans un rayon de 150 m. Le moustique qui nous pique est donc né dans votre quartier. Ce moustique a une durée de vie moyenne d’environ un mois, et les femelles peuvent pondre environ 200 oeufs tous les 12 jours.
La femelle pond dans de très petites quantités d’eau principalement dans nos jardins, l’équivalent d’un bouchon renversé lui suffit. Le seul moyen de lutte efficace est donc la suppression des eaux stagnantes dans lesquelles naissent les moustiques (coupelles de pots de fleur, objets laissés dans le jardin, bassins d’eau stagnante…).
► Si vous pensez avoir vu un moustique tigre, signalez sa présence sur le portail www.signalement-moustique.fr

Pourquoi et comment lutter contre le moustique tigre ?

Le moustique tigre, espèce particulièrement agressive envers l’homme pendant la journée et potentiellement vectrice de maladies, réapparait dans nos jardins et sur nos balcons. Pour limiter au maximum les risques d’infection et les nuisances occasionnées par ce moustique, il est essentiel de lutter contre sa prolifération. Dans ce cadre, la mobilisation de tous est primordiale. Chacun, en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples, peut participer à cette lutte.
A savoir : même un récupérateur d’eau de pluie est fermé d’un couvercle, le moustique peut entrer et ressortir par la gouttière. Les solutions proposée sont de tendre une moustiquaire ou un tissu entre la sortie de la gouttière et la surface de l’eau, vérifier et supprimer toutes les semaines les larves installées ou vider l’eau.
Il est aussi recommandé d'éliminer les endroits où l’eau peut stagner, à l’intérieur comme à l’extérieur (coupelles des pots de fleurs, bâches, pneus usagés, encombrants, jeux d'enfants…) Pensez aussi à entretenir les sépultures dans les cimetières, lieux propices au développement des moustiques. Pensez à couvrir les réservoirs d’eau (bidons d’eau, citernes, bassins…) avec un voile ou un simple tissu ainsi que les piscines hors d’usage.

En 2019, en France, 58 départements sont colonisés par le moustique vecteur Aedes albopictus (sur les 96 départements métropolitains)

Un réseau de pièges pondoirs

Dans la Vienne, l’objectif est de limiter la propagation de ces maladies vectorielles à risque épidémique. Dans ce cadre, l’ARS Nouvelle-Aquitaine a missionné des opérateurs (Qualyse et Altopictus dans la Vienne) qui déploient chaque année un réseau de pièges pondoirs permettant la détection du moustique Aedes albopictus. Ce programme de surveillance est mis en oeuvre pendant la saison active du moustique, de mai à novembre.
Dans la Vienne, un réseau de pièges pondoirs est déployé depuis cette année sur les communes de Poitiers, Chatellerault, Chasseneuil du poitou, Chauvigny, Saint Julien l'Ars, Vivonne, Lussac les Chateaux, Montmorillon, Morton et Civray.

Plus d’info

Retrouvez plus d’informations sur les moustiques tigre (grand public, collectivités, professionnels de santé, voyageurs…) et des supports d’information à télécharger et partager sur www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr
Ils se mobilisent contre le moustique tigre : retrouvez de nombreuses initiatives locales : www.nouvelle-aquitaine.prse.fr

CARTE - Répartition de la présence du moustique tigre en Europe

Tous les moustiques à rayures ne sont pas des moustiques tigres

A gauche, le moustique tigre asiatique (Aedes albopictus) de couleur noire mesure environ 3 à 10 mm de long. il possède une seule ligne blanche argenté qui commence sur la tête et continue le long de la face dorsale du thorax est la marque caractéristique la plus sûre pour identifier le moustique tigre asiatique. Une autre caractéristique frappante est les marques blanches sur les pattes.
Un exemple d'un autre moustique aux pattes rayées qui est commun dans le centre de l'Europe est Culiseta annulata, également connu sous le nom de «moustique à bandes». Il est relativement grand, l'abdomen est brun foncé et gris avec de légères marques transversales et les pattes ont des anneaux blancs. Il y a quelques taches sombres indistinctes sur les ailes.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.