Covid-19 à Chauvigny : la rentrée scolaire ne se fera pas en cas de nouveau cas positif, affirme le maire de la ville

Après la confirmation de quatre cas de Covid-19 au collège de Chauvigny dans la Vienne. 71 personnes, personnels municipaux et enseignants ont été testés. Gérard Herbert, le maire de la ville, prévient que la réouverture des écoles ne se fera que si aucun nouveau n'est détecté.               
Mise à jour à 18H : 60 résultats négatifs
L'ARS (Agence Régionale de Santé) vient de publier les résultats des tests réalisés hier à Chauvigny. A l'heure actuelle, 60 résultats sont disponibles, ils sont tous négatifs. L'ARS précise que "74 enseignants et agents de la municipalité intervenant dans les écoles de la commune ont été dépistés. 64 personnes ont pu être prélevées hier, 10 restent à dépister. A ce stade, 60 tests ont déjà pu être analysés, tous sont négatifs".
L'Agence Régionale de Santé ajoute dans un communiqué que ce nouveau dépistage a été engagé "afin de réagir rapidement et face aux inquiétudes que provoquait cet événement à l’approche de la reprise scolaire". Elle tient aussi à rappeler "que pour la période de déconfinement progressive qui s’ouvre, il est primordial de continuer à appliquer les gestes barrière, la distanciation physique et que le port du masque qui est conseillé dans certaines situations (lieux confinés) est obligatoire dans les transports en commun.
--------------------------------------------------------------------------

Les quatre écoles de Chauvigny doivent en théorie rouvrir ce mardi comme dans toute la France mais cette rentrée pourrait bien être reportée. Quatre cas de Covid-19 ont été découverts en relation avec une réunion de préparation de la rentrée qui s'est déroulée au collège Gérard Philipe de Chauvigny. Un premier cas a été signalé jeudi 7 mai, il s'agit d'une femme appartenant à l'équipe de direction et ensuite trois autres cas ont été révélé hier après des tests effectués sur les personnes ayant été présentes au collège le jour de cette réunion. La réouverture du collège a été repoussée au 27 mai.


Pas de réouverture si un nouveau cas est découvert

Pour Gérard Herbert, le maire de Chauvigny, cette mesure de report de la rentrée ne suffit pas. Il a demandé et obtenu hier samedi auprès de l'ARS (Agence Régionale de Santé) que des tests soient réalisés sur tout le personnel municipal intervenant dans les écoles de la ville et sur les enseignants. Pour lui c'est une condition sine qua non à la réouverture des écoles dès mardi 12 mai.

J'ai prévenu que si je n'avais pas ces tests et les résultats avant la rentrée, je ne rouvrirai pas les écoles primaires sur Chauvigny. Si tous les résultats sont favorables, nous déciderons d'ouvrir les écoles mardi matin.
Gérard Herbert, maire de Chauvigny

70 tests ont été effectués hier samedi 9 mai entre 16h30 et 18h30 et les résultats doivent être connus d'ici demain lundi. "Si l'un des tests est positif, la rentrée ne se fera pas, peut-être avant septembre", affirme Gérard Herbert.

Dès l'annonce de la découverte des cas de Covid-19 au collège, les parents d'élèves et les enseignants se sont inquiétés et se sont retournés vers le maire. 

En temps que maire et responsable des écoles de la ville, je n'avais pas d'autre choix que de demander des tests pour tout le personnel et les enseignants.
 

durée de la vidéo: 00 min 51
Gérard Herbert, maire de Chauvigny (86)


Généraliser ces tests dans d'autres communes

Maire mais aussi médecin, Gérard Herbert ressent une double responsabilité. "Je me dois de protéger ma population" affirme-t-il.
L'élu estime par ailleurs que la généralisation à d'autres communes de ces mesures de tests pourrait être une bonne solution pour garantir une rentrée dans de meilleures conditions de sécurité.

Je pense que ça pourrait être une très, très bonne décision pour l'ensemble des collectivités car depuis d'autres maires m'ont appelé et m'ont dit qu'ils étaient prêts à faire la même démarche.

Après avoir été confronté à l'apparition de ce nouveau foyer de Covid-19 dans sa commune, Gérard Herbert ajoute "qu'il serait très prudent et urgent de faire un dépistage de chaque personnel et de chaque enseignant avant la rentrée scolaire ce qui assurerait une sécurité pour les parents et les enfants. "C'est notre responsabilité avant tout" ajoute-t-il.

Un appel à la prudence aussi relayé par le département de la Vienne, qui est en charge des collèges. Pour Bruno Belin, le président du conseil départemental, "il faut rester vigilants même si le département est en vert".
 
durée de la vidéo: 01 min 15
Interview de Gérard Herbert, maire de Chauvigny
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation déconfinement