Covid-19 à Chauvigny : les communes alentours perturbées aussi

Le doute s'installe chez les élus du Chauvinois : doivent-ils, peuvent-ils rouvrir leurs écoles demain pour les adultes et mardi pour les enfants ? Des interrogations nées des cas détectés parmi le personnel enseignant et non-enseignant du collège de Chauvigny cette semaine.

Les élus du Chauvinois dans l'embarras avec ces nouveaux cas de Covid-19, détectés la veille du retour à l'école des enfants
Les élus du Chauvinois dans l'embarras avec ces nouveaux cas de Covid-19, détectés la veille du retour à l'école des enfants © Laurent Gautier (FTV)
60 résultats négatifs sur 64. L'information est arrivée dans la soirée. Mais toute la journée de dimanche, les élus des communes voisines de Chauvigny se sont posés beaucoup de questions sur le déconfinement à venir et surtout la reprise de l'école.

Souci des élus

À Valdivienne, à 10km de Chauvigny, le maire a demandé des tests pour les adultes (comme pratiqués hier à Chauvigny), ou bien il n'accueillait personne à partir de demain. Cela lui a été refusé par l'ARS cet après-midi.

C’est la responsabilité du maire qui va être engagée. Je n’ose pas penser que dans quelques jours, il puisse y avoir un problème dans notre groupe scolaire. Imaginez qu’il y ait un seul cas, on viendra me voir, on me dira, écoutez monsieur le maire, vous étiez complètement inconscient d’avoir ouvert votre école sachant que vous aviez des problèmes à Chauvigny !
Michel Bigeau, maire de Valdivienne

Ce soir, sur son compte twitter, le sénateur de la Vienne, Alain Fouché fait état de ces difficultés incombant aux élus locaux.
 

Inquiétude des parents

Dans cette école, sont accueillis en temps normal 260 enfants dans 11 classes. Pour cette rentrée particulière, d'après confinement, 62% des effectifs devaient revenir. Mais l'inquiétude est remontée d’un cran chez les parents.

Je trouve que c’est important lorsqu’on ouvre une collectivité de s’assurer que le personnel et tout l’entourage est sain.
- Cécile Bonnaud, vice-présidente de l’APE

Dans un communiqué de presse publié ce soir, le SNUipp-FSU 86 soutient les maires dans leur demande et réclame que soit testé, dans tout le département de la Vienne, l’ensemble des professionnels qui accueilleront des élèves. Voici un extrait de ce texte.

Alors que des chefs d'établissement, des adultes qui sont en capacité de respecter des gestes barrières, arrivent à se contaminer dans une zone verte, qui n'est normalement pas un foyer du Covid-19, il est légitime de s’interroger sur ce qu’il en sera dans des classes où les gestes barrières seront très complexes à tenir sur la durée.
- Gilles Tabourdeau, secrétaire départemental du SNUipp-FSU86

Même contexte délicat pour le syndicat intercommunal à vocation scolaire de Jardres, Pouillé et Tercé. Les élus se réunissent demain matin, lundi pour trancher.
Le déconfinement à Chauvigny et alentours n'est pas des plus sereins.

Reportage d'Isabel Hirsch, Laurent Gautier et Carine Grivet :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter