Drogue. Saisie record de plus d’une tonne d’herbe et de résine de cannabis dans la Vienne

Pendant ce déconfinement, le déstockage a commencé chez les trafiquants de stupéfiants. C'est une saisie record. Plus d’une tonne d’herbe et de résine de cannabis interceptée par les agents des douanes de la Vienne sur l’autoroute A10.

image d'illustration
image d'illustration © Vincent Pereira - MaxPPP
Une cargaison en cachait une autre. Ce jeudi 14 mai, en milieu de matinée, les agents de douanes de Poitiers dans la Vienne ont procédé au contrôle d’un camion immatriculé en Espagne et qui transportait, à première vue, des pièces détachées automobiles. Mais cette marchandise servait en fait à dissimuler 1,5 tonne de résine et d’herbe de cannabis.

C’est une saisie record pour les services des douanes de la Vienne, qui n’ont pour le moment pas souhaité faire de déclaration.
"Nous avons l’habitude de ce type de saisie sur l’autoroute A10, qui est un axe privilégié par les trafiquants de stupéfiants produits au Maroc et qui transitent par l’Espagne, mais là les quantités saisies sont considérables" nous a confié une source judiciaire. Un habitué de ce type d’enquête ajoute "il semble que le déstockage ait commencé chez les trafiquants avec le déconfinement."

Le chauffeur, un Espagnol de 48 ans, a été interpellé sur l’aire de Poitiers-Chincé sur l’autoroute A10 dans le sens Sud-Nord. L’enquête pour transport non-autorisé de produits stupéfiants a été confiée à la police judiciaire de Poitiers. La marchandise saisie représente une valeur à la revente de près de 12 millions d’euros.
Le chauffeur a été remis aux services de la police judiciaire de Poitiers. Le parquet de Poitiers s'est dessaisi de l'affaire au profit du parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes. Une information judiciaire a été ouverte avec les chefs d'accusation suivants ; importation de stupéfiants en bande organisée, acquisition, transport, détention de stupéfiants, participation à une association de malfaiteurs, importation en contrebande de marchandise dangereuse pour la santé publique. L’année dernière, le 10 janvier 2019, les douanes de Poitiers saisissaient près de 750 kilos de cannabis dans un camion espagnol.

Aire de repos de Poitiers-Chincé (Vienne)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé drogue faits divers sécurité douanes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter