E-sport : Poitiers parmi les hôtes du championnat de France de League of Legends

A travers la 19e édition de la Gamers Assembly, Poitiers fait partie des 7 villes qui accueilleront des compétitions du championnat de France de League of Legends, le jeu vidéo le plus pratiqué au monde.

La Gamers Assembly aura une saveur bien particulière cette année car elle va accueillir une partie de l’Open Tour, le 24 et 25 mars : la compétition du championnat de France de League of Legends (LoL). C’est un grand honneur, quand on sait qu’il s’agit du jeu le plus pratiqué au monde. En France, c’est également LoL qui a permis le développement de l’e-sport, c’est-à-dire, la pratique du jeu vidéo comme une discipline sportive.

Pour Fabien Bonnet, organisateur de la Gamers Assembly, accueillir cette compétition de LoL est bénéfique sur tous les plans : « On espère accueillir des nouveaux joueurs et des joueurs plus nombreux sur cette compétition. Et ça offre de la visibilité à notre événement et un accès plus facile à des partenaires. »


20 000 euros de récompense


Les équipes, constituées de 5 joueurs, amateurs ou professionnels, s’affronteront pendant des heures. L'Open Tour, c'est un peu comme l'ATP au tennis… a chaque tournoi son lot de point distribués. Et puis, quand sonne l'heure de la finale, on est plus… dans le football. A l'image de la ligue des champions, les deux équipes les mieux classés affronteront les meilleurs clubs portugais, italiens ou encore anglais.

L'équipe qui remportera le tournoi gagnera une récompense de 9000 euros (4000 euros pour les deuxièmes et 2000 euros pour les troisième). Au total, 20 000 euros sont distribués sur cette compétition.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité