Au jardin, évitez les débroussailleuses pour sauver les hérissons

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

Le printemps est le moment où reviennent les envies de jardinage. Mais attention aux gros travaux qui peuvent mettre en péril certaines espèces, comme les hérissons.

C'est le moment de remettre en état le jardin. Tailler, débroussailler, tondre autant de manœuvres qui embellissent votre cadre de vie mais qui peuvent aussi s'avérer fatales pour de nombreuses espèces sauvages. C'est le cas pour les hérissons. Pour s'en persuader, il suffit d'aller au refuge de la faune sauvage à Châtellerault. La responsable de ce lieu, Lydia Bourdeau y héberge en ce moment une cinquantaine de hérissons dont de nombreux blessés par des outils de jardinage. Elle compte aussi  plusieurs bébés orphelins, leur mère a été tuée par une débroussailleuse ou un robot tondeuse mise en service la nuit "La nuit c'est le moment où les hérissons partent en chasse, donc si on pouvait mettre les robots tondeuses de jour, ce serait bien pour éviter de broyer les mamans hérissons" supplie-t-elle en tenant dans sa main un bébé hérisson orphelin de quelques jours.

Une précaution bien utile d'autant que les hérissons ne redoutent pas que les débroussailleuses ou les robots tondeuses, leurs cadavres écrasés sur les routes attestent d'une mortalité importante. En France, on estime que le trafic routier cause la mort de 1,8 millions de hérissons chaque année. Les spécialistes estiment que d'ici à 2050, la totalité des hérissons d'Europe pourraient  avoir disparu. Á l'heure actuelle, 30% seulement des hérissons vivent au delà d'un an. Ils sont pourtant indispensables à l'éco système.

Mais au Centre de soin de la faune sauvage Poitevine, il n'y a pas que des hérissons en ce moment. Une jeune fouine est aussi placée en soin. Lors de l'abattage d'un arbre sa mère a été tuée et elle, blessée. Elle reprend des forces et dans quelques jours elle pourra retrouver la nature et ses congénères.

Alors avant de vous lancer dans des grands travaux de jardinage, pensez à tous vos locataires...

VOIR notre reportage

Suivez les réseaux sociaux du Centre de soin de la faune sauvage Poitevine