Ingrandes (86) : un plan de sauvegarde de l'emploi à la Fonderie Fonte

© Laurent Gautier Francetv
© Laurent Gautier Francetv

Les salariés n'ont pas été surpris, la direction de la Fonderie Fonte a annoncé la mise an place d'un plan de sauvegarde de l'emploi. Le but est d'éviter les licenciements, mais les efforts demandés aux salariés s'annoncent importants. 103 postes pourraient être supprimés.

Par Sophie Goux

Les 413 salariés et la centaine d'intérimaires n'ont pas été franchement surpris, les difficultés de l'entreprise étaient connues, et malgré une année 2017 correcte, les syndicats parlaient depuis plusieurs semaines de la baisse d'activité liée à la crise du diesel.

La direction a donc choisi d'ouvrir la négociation autour d'un plan de sauvegarde de l'emploi. Elle  a annoncé la suppression de 103 postes. Des postes disponibles pour le reclassement des travailleurs de nuit qui devraient travailler de jour. Cela aura des incidences importantes sur leurs salaires, puisqu'ils touchaient 3% de prime de travail de nuit. 
La direction affirme que si les reclassements sont acceptés, le nombre de licenciements serait limité à 18.
Par ailleurs, il sera mis fin aux 100 contrats d'intérim.
Explications avec le reportage de Marie-Ange Cristofari, Laurent Gautier et Carine Grivet. Intervenants : Tony Cleppe, délégué CGT de la Fonderie Fonte. Stéphane Andrault, 25 ans d'ancienneté. Jean-Marie Faizillas, 36 ans d'ancienneté. Alain Delaveau, délégué CGT Fonderie Fonte.
 
103 postes menacés à la Fonderie du Poitou Fonte
Marie-Ange Cristofari, Laurent Gautier et Carine Grivet.

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus