Cet article date de plus de 5 ans

Les usagers de Vitalis ne s'y retrouvent plus

La nouvelle donne en matière de transports en commun dans l'agglomération de Poitiers ne satisfait pas les premiers concernés, les usagers ne s'y retrouvent plus.
illustration
illustration © Tanguy Scoazec. France 3
Des lignes modifiées ou supprimées, des arrêts qui n'existent plus, la rentrée de Vitalis ne passe pas pour les usagers. À  Migné-Auxances dans la Vienne, une association a même vu le jour à la rentrée, "Touche pas à mon bus"; elle rassemble des habitants de la commune qui se sentent carrément lésés. Il y a moins d'arrêts et moins de bus, la vie se complique pour les lycéens ou pour ceux qui travaillent à Poitiers.

Une réunion avec Vitalis


Une réunion doit avoir lieu à la mairie de Migné-Auxances ce vendredi 18 septembre avec Vitalis, des élus et des membres de l'association. Mais sera-t-il possible de conjuguer les exigences de rentabilité de Vitalis et les demandes des habitants, rien n'est moins sûr.
 Voyez le reportage de Patricia Périn, Stéphane Hamon et Christophe Pougeas :
durée de la vidéo: 01 min 09
Grogne des usagers des transports en commun

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie agglomération