Le masque est obligatoire sur les marchés et brocantes et aux abords des établissements scolaires dans toute la Vienne

Depuis ce samedi 12 septembre,la préfecture de la Vienne a pris un arrêté rendant le port du masque obligatoire sur les marchés et aux abords de tous les établissements scolaires.

Depuis le 12 septembre, le masque est obligatoire sur tous les marchés et brocantes de la Vienne.
Depuis le 12 septembre, le masque est obligatoire sur tous les marchés et brocantes de la Vienne. © Julio PELAEZ/MaxPPP
La préfète de la Vienne, Chantal Castelnot, explique que ces mesures ont été prises en accord avec l'ARS (Agence Régionale de Santé) face aux signes de reprise de l'épidémie de Covid-19 dans le département aujourd'hui classé en "vulnérabilité modérée". Le taux de positivité est désormais de 4,5% dans la Vienne. Le taux de positivité indique la proportion du nombre de personnes testées positives par rapport au nombre total de personnes testées. Il est considéré comme l'indicateur le plus pertinent pour mesurer l'évolution de l'épidémie.

Vendredi 11 septembre, l'ARS évoquait dans un communiqué "une augmentation exponentielle de l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine. Elle juge la situation "très préoccupante" car elle montre une circulation active du virus. Plus il y a de cas positifs en population générale, plus il y a de risques que le nombre de cas graves hospitalisés et en réanimation augmente.
Après la Gironde et les Pyrénées--Atlantiques, classées en vulnérabilité élevée, la Vienne est le département comptant le plus de cas positifs.

Ce constat a conduit la préfecture de la Vienne a édicté de nouvelles mesures applicables dès ce week-end. Le port du masque est obligatoire pour toute personne de 11 ans ou plus sur les marchés, brocantes, vide-greniers et braderies en plein air du département

Il est désormais aussi obligatoire aux abords des établissements scolaires ( primaire, secondaire et supérieur) de la Vienne. Cette obligation s'applique dans un périmètre de 50 mètres autour des bâtiments et dans un délai de 30 minutes avant et après les horaires d'ouverture et de fermeture des établissements.
Ces mesures s'appliquent jusqu'au 30 octobre 2020 inclus et viennent compléter les dispositions nationales sur le port du masque en intérieur. Le non- respect de ces mesures sera sanctionné par une amende de 135 euros






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société