• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Montmorillon : vent debout contre les éoliennes

© Francetv
© Francetv

Montmorillon est devenu cet après-midi la capitale régionale de la lutte contre l'implantation des éoliennes.
Une vingtaine d'association de défense de l'environnement s'est rassemblée pour une réunion publique d'information. Un moyen de fédérer l'opposition face aux différents projets qui émergent

Par François Gibert

Un exemple de projet, c'est celui lancé en 2012 à Thollet, dans la Vienne : la construction de 20 éoliennes en pleine nature. Plusieurs associations se sont mobilisés contre ce projet, aujourd'hui en attente de décision judiciaire.

Thollet, ses 175 habitants, ses maisons en pierres et son bar-tabac d'une autre époque.
Et bientôt ses 20 éoliennes...
Dominique Carré, cofondateur de l'association Vent de raison tranche. Il n'en veut pas.

On aurait eu une rangée d'éoliennes au dessus des arbres sur une distance de 3 kilomètres. Dans le bocage tel qu'il est préservé aujourd'hui, c'est inimaginable.

Ce projet est lancé en 2012. Dominique Carré crée aussitôt son association, Vent de raison pour s'y opposer.
Une autre habitante du village ne veut pas entendre parler de ces 20 éoliennes. Mieke Vanneste a acheté sa maison la même année pour proposer gîtes et chambres d'hôtes.
 

La seule chose qu'on a à passer à d'autres personnes, c'est la nature. Si on nous enlève çà, on n'a plus rien. Plus personne ne viendra ici pour investir. Si j'avais su, jamais je n'aurais acheté cette propriété.


Alliée de poids pour les opposants, la Préfète de la Vienne, qui a refusé le permis de construire. Le promoteur a fait un recours en justice. Le tribunal administratif doit rendre sa décision ce mercredi.

Reportage à Thollet de Antony Halpern et Laurent Gautier

 

Les opposants au parc éolien de Thollet (86)
Reportage de Antony Halpern et Laurent Gautier - Intervenants : Dominique Carré, Cofondateur de l'association Vent de raison / Mieke Vanneste, habitante de Thollet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Paul Roche, premier secrétaire fédéral PS de la Corrèze

Les + Lus