• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Thollet (Vienne) : un parc éolien refusé par la préfecture

Thollet (86) : la préfecture refuse la création d'un parc éolien
Un reportage de Marie-Noëlle Missud, Laurent Pelletier, Marcel Dubois et Josianne Etienne. Intervenants : Dominique Carré (Association Vent de raison), Mieke Vanneste (Association Vent de raison), Joël Fruchon (Maire de Thollet)

C'est niet. La préfecture de la Vienne vient de refuser la création d'un parc éolien entre les communes de Thollet et de Coulonges. Les opposants au projet sont ravis et les élus déchantent. Mais la fin de ce feuilleton n'est pas encore venue : EDF a déposé un recours.

Par Hugo Lemonier

Après deux ans de polémiques, la préfecture de la Vienne vient de refuser la demande d'exploitation d'un parc éolien entre les communes de Thollet et Coulonges.

La communauté de communes souhaitait bâtir 20 éoliennes pour remplir les caisses de la collectivité territoriale.

C'était sans compter l'association "Vent de raison", farouchement opposée au projet qu'elle juge "complètement disproportionnée par rapport au paysage".

Autre argument avancé par de ces opposants, la construction d'éoliennes mettrait en péril une espèce d'oiseaux migrateurs protégée, les grues cendrées, qui survole le département deux fois par ans.

Un manque à gagner pour les municipalités

EDF Energie Nouvelle promettait une redevance annuelle de 49 000 euros à Thollet et de 327 000 euros à la communauté de communes. A cela s'ajoutait le prix de la location du terrain sur lequel auraient été érigé le parc éolien.

Le maire de Thollet, Joël Fruchon, avait déjà imaginé la façon de placer cet argent tombé du ciel. Un investissement qu'il faudra remettre à plus tard à moins que n'aboutisse le recours déposé par EDF. 

Sur le même sujet

La gravité des faits

Les + Lus