Cet article date de plus de 5 ans

Orages : une rue de Poitiers complètement dévastée. Une habitante a tout perdu.

Ce mardi, les habitants de la rue Pasteur à côté du Pont neuf sont encore sous le choc. L'eau est montée jusqu'à 1m50 dans leurs maisons. Celle de Nicole située au fond de la ruelle a été complètement détruite et sa propriétaire, bloquée par les eaux a "cru mourir" hier soir.

La maison de Nicole dans le ruelle Pasteur à Poitiers a été complètement dévastée.
La maison de Nicole dans le ruelle Pasteur à Poitiers a été complètement dévastée. © Elodie Gérard.FTV
Toutes les maisons de la rue Pasteur en contrebas du Pont Neuf ont été inondées suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues hier soir sur Poitiers. 70 litres d'eau sont tombés par m2 carré, l'équivalent de deux mois de pluie en l'espace d'une demi-heure entre 22h20 et 23h. Les bouches d'égout ont été saturées et les rues transformées en torrent.


Appel à la solidarité pour Nicole qui n'a plus rien

La rue Pasteur, située dans une cuvette, a vite été submergée par des torrents d'eau descendant des Trois-Cités et du centre-ville. L'eau est montée jusqu'à 1m50 inondant les maisons, les jardins et les caves de cette ruelle en pente qui a fonctionné comme un entonnoir. 
Au fond de la ruelle, une maison a particulièrement souffert, celle de Nicole Audonnet, une habitante âgée de 60 ans, qui a tout perdu en quelques minutes. Aujourd'hui, ses meubles sont inutilisables et son logement inhabitable. Un appel à la solidarité a été lancé sur Facebook pour lui fournir les objets de la vie quotidienne : électroménager, meubles, lit, canapé, vaisselle, linge de maison, ....


Secourue par un voisin

Au plus fort de l'orage, les habitants avaient de l'eau jusqu'aux épaules pour certains, d'autres ne pouvaient pas sortir. Nicole, dont la maison n'a pas d'étage, était submergée et a été secourue par un voisin : "j'ai cru mourir" nous confie-t-elle. Nombre de ses voisins avouent aussi aujourd'hui avoir eu peur devant la violence des pluies et ses dégâts. L'eau a fini par s'écouler vers le Clain mais il a fallu attendre que le mur du jardin d'un voisin de Nicole cède sous la pression de l'eau pour permettre cet écoulement. Pour les habitants, l'heure était ensuite aux premiers constats puis au nettoyage et ce matin aux formalités avec les assurances.
Ce mardi, les habitants de la rue Pasteur nettoient les maisons dévastées hier par les pluies d'orages.
Ce mardi, les habitants de la rue Pasteur nettoient les maisons dévastées hier par les pluies d'orages. © Elodie Gérard. France 3

Elle est aussi aujourd'hui à la colère, les riverains, inquiets à chaque orage, demandent à la mairie de Poitiers de prendre des mesures pour éviter que cette situation ne se reproduise. La mairie de Poitiers indique aujourd'hui avoir demandé un arrêté de classement en état de catastrophe naturelle.


Les pompiers très sollicités

Suite aux orages, les pompiers de la Vienne sont intervenus 200 fois pour des maisons inondées ou des arbres tombés sur les routes. En Deux-Sèvres et en Charente, les pompiers sont également intervenus une centaine de fois. Aucun dégât important n'est à signaler.
Le reportage à Poitiers d'Elodie Gérard, Julien Delage, Antoine Morel et Philippe Ritaine :
orages à Poitiers

Appel à la solidarité
Pour aider Nicole qui a tout perdu suite aux orages d'hier soir 
Une page sur facebook et un numéro de téléphone : 06 26 21 00 65
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo