• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Poitiers : la boxeuse Sadaf Khadem et Mahyar Monshipour menacés d'arrestation en Iran ?

Sadef Khadem - 2019. / © DR
Sadef Khadem - 2019. / © DR

La sportive de 24 ans qui est entrée dans l'histoire samedi, en étant la première boxeuse iranienne à disputer et gagner un combat officiel, a annulé son retour dans son pays. La protégée de Mahyar Monshipour serait sous la menace d'un mandat d'arrêt en Iran.

Par Fabrice Dubault


Sadaf Khadem et Mahyar Monshipour ont finalement fait demi-tour sur la route de l'aéroport mardi. Ils ont annulé leur retour en Iran, leur pays d'origine, car leur sécurité était menacée.
Les autorités de la République islamique d'Iran aurait émis un mandat d'arrêt contre le sextuple champion du monde de boxe des supercoqs qui réside à Poitiers.
Ce qui ne laisse augurer rien de bon pour Sadaf Khadem. 

La boxeuse de 24 ans est en effet la première iranienne a avoir participé à un combat officiel, samedi dernier, à Royan. Et la retransmission de cette compétition, en direct à la télévision, sur NoA FTV en Nouvelle-Aquitaine mais aussi et surtout sur Iran International TV, basée à Londres, a eu un très fort retentissement en Iran et dans la communauté des iraniens expatriés.
La victoire de Sadaf Khadem l'a propulsée au rang de quasi héroïne. Ce qui visiblement n'est pas du goût des autorités du pays, où la boxe en compétition est interdite pour les femmes.
 
Poitiers : la boxeuse Sadaf Khadem et Mahyar Monshipour menacés d'arrestation en Iran ?
La sportive de 24 ans qui est entrée dans l'histoire samedi, en étant la première boxeuse iranienne à disputer et gagner un combat officiel, a annulé son retour dans son pays. La protégée de Mahyar Monshipour serait sous la menace d'un mandat d'arrêt en Iran. - F3 PC

La jeune boxeuse, qui a disputé son match en short et débardeur, serait accusée d'avoir enfreint la loi iranienne qui oblige les femmes à porter le hijab et son entraîneur serait soupçonné de complicité.

Mahyar Monshipour, initiateur de ce combat historique pour la jeune iranienne, ancien champion de boxe est aujourd’hui conseiller technique de la ministre des Sports auprès de la fédération française de boxe.

Selon nos confrères de Sud Ouest, Roxana Maracineanu était intervenue auprès de son homologue iranien, il y a quelques semaines, pour favoriser la tenue de ce combat et notamment la sortie de Sadaf Khadem d’Iran. Mahyar Monshipour avait pris l’engagement auprès des autorités de son pays natal de raccompagner ensuite la jeune femme.

Les deux Iraniens ne souhaitent pas s'exprimer directement pour le moment.
 

Je veux m'améliorer le plus possible, aller le plus loin possible et montrer la voie aux autres Iraniennes pour qu'elles puissent goûter à ce sport", avait confié à l'AFP la jeune boxeuse, quelques jours avant son match.


La native de Téhéran attend donc des jours meilleurs à Poitiers, chez Mahyar Monshipour.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Remise de drones

Les + Lus