• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Poitiers : la comédienne Anémone est décédée à l'âge de 68 ans

© Jean-Baptiste Quentin - MaxPPP
© Jean-Baptiste Quentin - MaxPPP

Anne Bourguignon, plus connue sous le nom d'Anémone, est morte à l'âge de 68 ans. Selon son agent Elisabeth Tanner, la comédienne est décédée "d'une longue maladie" ce mardi 30 avril à l'hôpital de Poitiers (Vienne).

Par Lionel Gonzalez

La comédienne Anémone avait reçu le César de la meilleure actrice en 1988 pour "Le Grand Chemin". On ne peut pas non plus oublier son rôle dans "Le père Noël est une ordure" où elle incarnait Thérèse, l'acolyte de l'acteur Thierry Lhermitte à la permanence de SOS Amitié.

C'est au sein de la troupe de théâtre du Splendid qu'Anémone avait démarré sa carrière dans le café-théâtre.

En 2018, elle avait accepté d'être la marraine de la 19ème édition des Soirées lyriques de Sanxay (Vienne). Elle aimait l'investissement des bénévoles de ce festival. La comédienne était aussi amatrice de musique classique. C'est pour cela qu'elle voulait rendre hommage à toutes ces personnes qui s'engagent pour proposer de l'opéra à la campagne.

En 2010, Anémone avait été blessée à un bras dans un accident de la route près de Melle (Deux-Sèvres). L'actrice, avait perdu le contrôle de son véhicule sur la RD 950, à hauteur de Saint-Léger-de-la-Martinière. Sa voiture avait violemment percuté un îlot central avant de finir sa course dans une clôture.
 

Discrétion et tranquillité, dans le Poitou

Jusqu'en 2006, la comédienne vivait au sein de l'appartement familial, à Paris. Elle avait ensuite choisi de s'installer à Sainte-Soline, près de Lezay (Deux-Sèvres).


Une actrice engagée et écolo

Anémone était aussi connue pour ses prises de position politiques et son activisme écologique. Elle avait notamment soutenu le candidat des Verts, Antoine Waechter à l'élection présidentielle de 1988. Elle avait elle-même été candidate aux élections municipales à Paris sur la liste Paris Écologie Solidarité Citoyenneté, en 1995. En janvier 2002, elle s'est faite la porte-parole de l'Association Attac sur la scène du Zénith de Paris.

Anémone défendait aussi l’agriculture bio. Elle possédait un potager dans lequel elle aimait apporter des petites gestes du quotidien pour préserver la planète. Elle aimait planter des graines de Kokopelli. Cette association française distribue des semences anciennes, libres de droits et reproductibles, issues de l'agriculture biologique et de l'agriculture biodynamique dans le but de préserver la biodiversité semencière et potagère.

A lire aussi

Sur le même sujet

La Cimade dénonce les conditions de rétention au centre d'Hendaye

Les + Lus