À Poitiers, huit étudiants lancent leur propre bière étudiante

Huit étudiants en troisième année de licence de droit ont lancé leur propre start-up. / © Lex Pression
Huit étudiants en troisième année de licence de droit ont lancé leur propre start-up. / © Lex Pression

Leur idée était simple : créer une bière écologique, locale et artisanale à un prix abordable pour les étudiants. Depuis plusieurs semaines, ils sont huit à travailler activement pour la réalisation de ce projet. Ce soir, ils lancent leur bière étudiante dans un bar du centre-ville de Poitiers.

Par Yleanna Robert

Avis aux amateurs de bière : une nouvelle débarque sur le marché ! À l'origine du projet, il y a huit étudiants en 3e année de licence de droit à l'Université de Poitiers. Ils s'appellent Patrick Hannan, Justine Morin, Bastien Memeteau, Pablo Simon, Augustin Gms, Louis Gloria, Florian Guillaud-Debroue et Valentin Angoulvant.

Dans le cadre de leur cursus scolaire, ils ont créé leur propre start-up avec l'encadrement de Entreprendre pour apprendre (EPA), une fédération de 15 associations dont le but est de favoriser l'esprit d'entreprendre des jeunes et de développer leurs compétences entrepreneuriales (voir encadré ci-dessous). Bastien Memeteau raconte:

On ne connaissait pas du tout le programme EPA à la base, ce sont nos profs qui nous en ont parlé en début d'année. Je trouve cela intéressant car ça nous permet d'avoir une 1ère expérience professionnelle et de sortir du théorique qu'on apprend à la fac. On doit vraiment tout gérer donc c'est très concret.

Le programme Sart-Up EPA permet en effet aux étudiants de mettre en pratique leurs cours. Tels de vrais pros, ils ont dû réaliser un plan prévisionnel, un plan d'affaires, rencontrer des professionnels comme des avocats et des experts comptables, etc. Cette expérience leur permet de lier à la fois leur cursus de droit avec de l'économie, de la gestion ou encore de la communication.

Et niveau communication, ils sont assez forts. Lex Pression, c'est le nom de leur petite entreprise. Une référence à leur cursus et à la bière. "Lex vient du latin et signifie loi, précise Valentin Angoulvant. Ce n'était pas notre premier choix, à l'origine on voulait s'appeler Saoulpression mais l'université n'était pas d'accord." 

Lex Pression est une bière écologique, artisanale et locale. / © Lex Pression
Lex Pression est une bière écologique, artisanale et locale. / © Lex Pression
Eux-mêmes grands amateurs de bières, ils souhaitent proposer une bière artisanale, locale et écologique à un prix abordable pour les étudiants. "On s'est rendu compte que c'était une boisson qui était assez porteuse, elle rassemble les gens", explique Bastien.

Une fois l'idée en tête, les huit amis se sont mis à la recherche de brasseurs qui pourraient créer leur bière. "On est allés en voir plusieurs dans la région mais finalement ce sont Les bières de Montmorillon qui ont retenu notre attention car ils se sont lancés il n'y a pas longtemps et qu'ils avaient déjà le label écologique sur leurs produits ce qui nous semblait important", soulignent les deux étudiants.

Et quand on leur demande quel goût à leur bière, la réponse ne se fait pas attendre ! "Elle est très bonne", sourit Bastien. "C'est une bière blonde avec un léger goût amer", complète Valentin.

"C'est une bière de qualité"


Pour la goûter, rien de plus simple. Après des semaines de préparation, les huit étudiants sont sur le point de lancer leur bière, ce soir au bar Chez Alphonse de Poitiers. Pour Jean-Baptiste Dubreuil, gérant du bar, cette initiative est une très bonne chose. "Je trouve cela génial de pousser les jeunes à entreprendre. J'ai tout de suite accepté quand ils sont venus me voir car ils proposent un produit local et ce principe fait partie de mon leitmotiv", affirme-t-il.


Lors de cette soirée, les huit amis seront derrière le bar pour servir les 250 personnes attendues. Le but : qu'ils mettent eux-mêmes leur produit en avant. "La pinte sera vendue 4,50€ et le demi, 2,50€, ce qui n'est vraiment pas cher car c'est une bière de qualité", soutient Bastien. Ils tenteront d'écouler les 400 bouteilles de bière Lex Pression qu'ils ont eu leur possession. Rappelons que la bière est un alcool à consommer avec modération. 

Une aventure qui ne fait que commencer


Créer une start-up et la gérer pendant un an à côté de leurs études, cela demande du boulot. Mais rien ne semble faire peur à ces jeunes motivés. Leur objectif final serait de pouvoir lancer leur propre cuve et créer leur propre recette de bière. "Une cuve coûte environ 4500€ donc on en est pas encore là", souffle Valentin.

Pour financer leur projet, les huit étudiants ont dû s'armer d'ingéniosité. Lancement d'une cagnotte leetchi, mécénat par des entreprises, vente de crêpes ou encore les avances remboursables du programme EPA, ils ont tout essayé. "Pour l'instant, on a réuni près de 1600€", constatent les deux amis.

Ils présenteront leur projet lors du Salon et championnat régional des mini-entreprises qui aura lieu en mars à La Rochelle. L'aventure est donc loin d'être finie pour ces jeunes entrepreneurs.


Pour en savoir plus sur le programme Start-up de EPA

Créée en 2008, Entreprendre pour apprendre (EPA) Poitou-Charentes est une association loi 1901. Elle fait partie du réseau EPA France qui existe depuis 1995. Son but est de sensibiliser les jeunes au monde économique, à l’entreprise et à son fonctionnement. 

Le Start Up Programme-EPA permet aux étudiants de découvrir le monde entrepreneurial, de faire le lien entre les cours théoriques et la démarche pratique et de développer leurs aptitudes entrepreneuriales. L'année dernière, ce sont 50 mini-entreprises et start-up qui se sont lancées dans l'académie du Poitou-Charentes.

Sur le même sujet

Grève chez Véolia

Près de chez vous

Les + Lus