• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

A Poitiers, Marlène Schiappa dénonce les inégalités de retraite entre les hommes et les femmes

Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, était ce vendredi 2 mars en déplacement à Poitiers dans le cadre d'un Tour de France de l'égalité. / © FR3PC / Tanguy Scoazec
Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, était ce vendredi 2 mars en déplacement à Poitiers dans le cadre d'un Tour de France de l'égalité. / © FR3PC / Tanguy Scoazec

Les femmes, moins payées que les hommes toute leur vie, touchent une retraite plus petite. Marlène Schiappa était aujourd’hui à Poitiers dans le cadre du Tour de France de l’Egalité entre les femmes et les hommes, pour évoquer ce problème qui perdure.

Par Richard Duclos

"Inacceptables". C’est en ces termes que Marlène Schiappa a dénoncé les écarts de retraite entre les femmes et les hommes.

La Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, était à Poitiers ce vendredi 2 mars, dans le cadre du Tour de France de l’Egalité.

Entourée entre autres d’Elisabeth Morin-Chartier, députée européenne et premier Questeur du Parlement européen, de Sacha Houlié, député de la Vienne, et d’Alain Claeys, maire de Poitiers, la ministre a participé à un atelier sur le thème du pouvoir d’achat des femmes retraitées.



Selon certaines études évoquées par Marlène Schiappa, les femmes à la retraite toucheraient 900 euros, contre 1 600 pour les hommes. Selon d’autres études, elles toucheraient 1 300 euros, contre 1 700 pour les hommes. Dans tous les cas, l’égalité est loin d’être atteinte.


Des inégalités "tout au long de la vie"


"Ces écarts sont le fruit et l’aboutissement de toutes les inégalités [subies par les femmes] tout au long de la vie, dénonce la ministre. Par exemple, le fait que les femmes s’interrompent plus souvent au cours de leur carrière et donc interrompent leurs cotisations, mais aussi les inégalités salariales."

Car ces dernières sont toujours très importantes : en 2017, la différence de salaire entre hommes et femmes s’élevait encore à 15,8 %. L’écart se creuse à mesure que l’on progresse dans l’échelle des salaires. A titre d’exemple, le salaire moyen d’un homme est supérieur de 440 euros à celui d’une femme.

"Nous ne sommes pas si loin des plus mauvais en Europe", a déploré à Poitiers Elisabeth Morin-Chartier.

Le 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Emmanuel Macron doit présenter un plan d’action pour faire avancer l’égalité entre les sexes.


Le reportage de Tanguy Scoazec et Laurent Gautier :
Inégalités de retraite hommes/femmes : à Poitiers, Marlène Schiappa dénonce les écarts "inacceptables"
Avec : Elisabeth Morin-Chartier, députée européenne (Groupe PPE), circonscription Ouest ; Marlène Schiappa, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes - France 3 Nouvelle-Aquitaine







Le Tour de France de l’égalité a été lancé le 4 octobre dernier par Edouard Philippe et Marlène Schiappa.

L’atelier à Poitiers est l’un des derniers prévus parmi les 800 tenus sur tout le territoire depuis octobre.

L’objectif de ce tour est de "transformer les mentalités pour faire évoluer les comportements". Pour cela, deux objectifs :

  •  
  • "Recueillir la parole des femmes et des hommes sur l’égalité au quotidien, les difficultés rencontrées et les propositions formulées pour la faire progresser"
  • "Faire émerger et partager les bonnes pratiques, faire connaître les dispositifs innovants qui existent à l’échelle d’un territoire, identifier les nouveaux chantiers à ouvrir et les actions à mener par le Gouvernement."

A lire aussi

Sur le même sujet

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus