À Poitiers, nous avons suivi une saleuse sur les routes enneigées

Au total, 25 équipes et 14 patrouilleurs travaillent sur le réseau routier de Poitiers pour faciliter la circulation. / © Anne-Marie Baillargé / FTV
Au total, 25 équipes et 14 patrouilleurs travaillent sur le réseau routier de Poitiers pour faciliter la circulation. / © Anne-Marie Baillargé / FTV

Les saleuses sont entrées une nouvelle fois en action sur les routes de la Vienne ce vendredi matin. Le but est de limiter aux maximum les risques de verglas sur les routes à cause de la neige. Notre équipe a suivi une saleuse pour connaître l'organisation du suivi des routes.

Par Yleanna Robert

Les saleuses interviennent prioritairement dans les grandes agglomérations, là où le trafic est important. Au total, 4 670 km de routes doivent être couverts uniquement pour le département de la Vienne ce vendredi 9 février. Pour ce faire, vingt-cinq saleuses sont actives depuis 7h du matin. Christophe Duret est d'astreinte et il a en charge de deux circuits : 

Le circuit 1 concerne toutes les routes qui entourent Poitiers jusqu'à Bonneuil-Matours et le circuit 2 concerne toutes les autres routes départementales. Elles sont moins prioritaires car il y a moins de véhicules qui y circulent en journée.


À Poitiers, nous avons suivi une saleuse sur les routes enneigées
Un reportage d'Anne-Marie Baillargé, Stéphane Hamon et Carine Grivet, avec les interviews de Christophe Duret, agent d'exploitation subdivision de Poitiers-Futuroscope ; Bruno Guichard, chef de secteur de la subdivision Poitiers-Futuroscope et Thierry Roux, responsable de la subdivision Poitiers-Furoscope.

Mais les saleuses ne sont pas les seules à s'occuper de l'entretien du réseau routier. Aux alentours de 4h du matin, quatorze patrouilleurs ont sillonné les routes de la Vienne pour repérer les secteurs à risques. Bruno Guichard, l'un d'eux, doit analyser le terrain pour adapter ensuite le dosage du sel.

Depuis la chute des premiers flocons, 400 à 500 tonnes de sel ont été utilisées dans le département. Et demain matin, patrouilleurs et saleuses seront à nouveau sur le pied de guerre dès 4h.


Sur le même sujet

OUverture du Procès de Peio Serbielle à Paris

Les + Lus