Cet article date de plus de 5 ans

Portrait : la benjamine du conseil régional ALPC en quinze questions

Elue à 25 ans, la plus jeune conseillère régionale, Léonore Moncond'huy (EELV - Europe Ecologie Les Verts), répond à quinze questions. Une interview à mi-chemin entre le questionnaire de Proust et le portrait chinois.
© Hugo Lemonier (France TV)

La qualité que vous préférez chez vos amis ?

L'esprit d'équipe, la camaraderie. C'est une vertu qui m'est chère car je suis éclaireuse unioniste de France depuis mes 11 ans. C'est mon premier engagement et c'est là que j'ai rencontré beaucoup de mes amis.

Le défaut qui vous répugne ?

Le cynisme, sans hésiter. C'est parfois difficile en politique.

Votre pire défaut ?

La maladresse. Je suis comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. 

Quel roman reliriez-vous sans vous en lasser ?

"Tesse d'Urberville" de Thomas Hardy car ce roman, qui a suscité d'importantes controverses à sa sortie en 1891, raconte une lutte constante entre la fatalité et la volonté individuelle.

Quel dessinateur de presse vous fait le plus rire ?

Pour être honnête, je ne m'y connais pas vraiment en dessinateur de presse. J'ai le droit de répondre à côté ? Franquin est mon dessinateur préféré.

Quel journal français lisez-vous ?

Libération.

Votre couleur préférée ? Le vert, j'imagine...

Non, non. Le bleu.

Votre chanson préférée ?

Sans la nommer ou Ma liberté, de Georges Moustaki... J'hésite.

Votre poète préféré ?

Je suis très attachée à Jacques Roubaud, que m'a fait découvrir mon père quand j'étais enfant, mais j'adore lire Racine : ses vers me touchent énormément.

Votre émission préférée ?

Je ne regarde jamais la télé. J'écoute beaucoup France Inter et j'adore Un jour en France, Carnets de Campagne ou le Téléphone Sonne car elles vont à la rencontre des gens en région. C'est assez rare pour être noté. 


Le héros ou l'héroïne d'un film qui vous inspire ?

Bahia Benmahmoud dans Le Nom des Gens. Je serais incapable de coucher avec un mec de droite pour le convertir, mais c'est typiquement le genre de situation qui me fait rire. Imaginez le boulot qu'aurait ce personnage s'il existait : ce serait un travail à temps plein.

Quel lieu à Poitiers préférez-vous ?

Le parc de Blossac. J'y ai beaucoup de souvenirs d'enfance avec mes amis et mes parents.

Dans quel bar préférez-vous faire la fête à Poitiers ?

Le Zinc, j'aime l'ambiance cool et alternative. Malheureusement, je n'ai pas encore trouvé mon bar idéal à Poitiers : un bar festif avec du bon vin.


Si vous étiez un pays ?

L'Italie, j'ai fait un Erasmus à Sienne en Toscane. D'où l'amour du bon vin.


Un pièce de boucher ?

Question piège pour une écolo, même si je ne suis pas végétarienne... Le museau, disons. Ça se mange ?
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections régionales 2021 élections portrait sorties et loisirs région nouvelle-aquitaine réforme territoriale