• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un puits médiéval mis au jour à Poitiers

La margelle du puits telle qu'elle émerge du bâti actuel / © Stéphane Bourin (FTV)
La margelle du puits telle qu'elle émerge du bâti actuel / © Stéphane Bourin (FTV)

A l'occasion de fouilles préventives dans le centre historique, un puits a été découvert. Confirmation en creux de l'utilisation d'une rivière souterraine dans le plateau de Poitiers par les habitants du XIVe siècle. 

Par Marie-Ange Cristofari

Dans le cadre de la modernisation du réseau de transport public, Poitiers est en chantier. Parmi les zones explorées, la rue des vieilles boucheries, comme son nom le laisse supposer, elle abritait ce type d'activité, et ce depuis le Moyen-Âge.

Un puits sur un plateau


Mais les archéologues de l'INRAP n'ont pas découvert de fosse dépotoir comme ils l'espéraient dans ce secteur du marché médiéval, tout juste quelques vestiges des poubelles du XIVe et du XVe siècle, et des débris de céramique. En revanche, les constructions de l'époque semblent bien conservées, avec leur sol en terre battue, leurs remblais et murs en mortier. En dessous de l'habitat du XIXe se cachait surtout un puits.

Huit mètres de profondeur, mais pas d'eau apparente / © Stéphane Bourin (FTV)
Huit mètres de profondeur, mais pas d'eau apparente / © Stéphane Bourin (FTV)

Pour les archéologues, il est particulièrement intéressant de découvrir un puits sur le plateau de Poitiers. Depuis ce promontoire calcaire, les rivières arrosant la ville sont 35 à 40 mètres plus bas. Les citernes sont répandues. Mais il existe une nappe perchée et une rivière souterraine est répertoriée depuis le XIXe siècle. Il y a de fortes chances que le puits soit relié à cette rivière. 

Les archéologues de l'INRAP comparent leurs découvertes avec les plans dont ils disposent / © Stéphane Bourin (FTV)
Les archéologues de l'INRAP comparent leurs découvertes avec les plans dont ils disposent / © Stéphane Bourin (FTV)


Pour cette zone située à l'extérieur du rempart antique, les historiens ne disposent pas de beaucoup de données sur cette période de la fin du Moyen-Âge. C'est l'occasion de s'apercevoir que les maisons et murs découverts ne correspondent pas au cadastre du XIXe siècle. 

Un puits médiéval mis au jour à Poitiers
Un reportage d'Anne-Marie Baillargé, Stéphane Bourin, Martine Sitaud Intervenant : Frédéric Gerber, Archéologue et ingénieur de recherches à l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) - France 3 Poitou-Charentes

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus