Radegonde, sainte poitevine et femme indépendante du Haut Moyen-Âge

Statue de Radegonde dans l'église Ste Radegonde de Poitiers. / © Hugo Lemonier
Statue de Radegonde dans l'église Ste Radegonde de Poitiers. / © Hugo Lemonier

Ste Radegonde est morte le 13 août 587 dans le monastère qu'elle avait fondé à Poitiers. Tous les ans, elle est célébrée dans l'église qui porte son nom. Radegonde, épouse du roi Franc Clotaire, a fui son mari et la cour pour devenir moniale et consacrer sa vie à la prière et à la charité.

Par Christine Hinckel

Enlevée puis mariée de force à un roi mérovingien qui avait fait tuer sa famille, Radegonde était une femme instruite qui n'a jamais accepté l'ostentation des riches et le mode de vie de la cour de Clotaire 1er ainsi que la violence. Après le meurtre de son frère ordonné par Clotaire, Radegonde décide de quitter son mari et de s'enfuir pour vivre selon ses propres principes et sa foi. Une attitude courageuse qui détonne en ce début de Moyen-Âge et qui fait de Radegonde, une des premières femmes à avoir affirmé son indépendance dans l'histoire de France.


Reine des Francs puis abesse à Poitiers

Devenue moniale, elle se réfugie tout d'abord à Tours mais rattrapée par les émissaires de Clotaire qui veut la ramener auprès de lui, elle s'enfuit encore plus loin et s'arrête cette fois à Poitiers se plaçant sous la protection de St Hilaire. Elle va y fonder le monastère Ste Croix et participe à l'instruction de nombreuses jeunes filles devenues moniales. Très pieuse et populaire auprès du peuple et des pauvres, elle mourra à Poitiers le 13 août 587 et fût canonisée peu de temps après sa mort.
Ste Radegonde est la patronne de Poitiers. On lui accorde depuis des siècles des pouvoirs de guérison et elle est aussi remerciée après une réussite à un examen. Chaque année, une messe est dite pour la vénérer le 13 aôut dans l'église qui porte son nom à Poitiers et abrite son tombeau. C'était aujourd'hui l'occasion de visiter sa cellule reconstituée dans une chapelle de la rue des Carolus.
Le tombeau de Ste Radegonde à Poitiers. / © Hugo Lemonier
Le tombeau de Ste Radegonde à Poitiers. / © Hugo Lemonier
L'occasion pour Hugo Lemonier, Pascal Epée et Alexandre Liégard de revenir sur la vie hors du commun de cette sainte poitevine qui fût reine des Francs puis moniale.

La fête de Ste Radegonde
Reportage d'Hugo Lemonier, Pascal Epée et Alexandre Liégard


Sur le même sujet

Brive : un caviste lance son "drive" à vin

Près de chez vous

Les + Lus