Suricates et tortues étoilées s’invitent à la Vallée des singes

Avec la fin du confinement, la Vallée des singes a rouvert ses portes et a accueilli des nouveaux visiteurs : des suricates et des tortues étoilées ont fait leur entrée en grande pompe, pour le plus grand bonheur de tous. 

La Vallée des signes accueille désormais des suricates dans un espace conçu pour les enfants.
La Vallée des signes accueille désormais des suricates dans un espace conçu pour les enfants. © Alexandra Lassiaille - France Télévisions
Ce sont les petits nouveaux de la Vallée des singes et certains enfants rêveraient d’en avoir un comme animal de compagnie. Les suricates ont fait leur entrée dans le parc de 22 hectares situé dans la ville de Romagne et qui a rouvert ses portes le 29 mai dernier.

Une espèce populaire

Transférés du zoo de Mulhouse, ces trois suricates femelles, arrivées le 24 juillet, sont devenus l’attraction du moment. "On essaie de les acclimater à leur nouvel espace, à leur nouvel enclos", indique Raphaël Beguet, soigneur dans le parc.

Une espèce qui plaît à tout le monde. Regards émerveillés devant ces petites boules de poil, les touristes en prennent plein les yeux et certains se rappellent avec nostalgie Timon, un des protagonistes du dessin animé Le Roi lion.

Un enclos conçu pour les enfants

Une attraction qui fait le bonheur des petits comme des grands. En effet, l’enclos, "situé au milieu de la ferme pour avoir un côté encore plus attractif", explique Raphaël Beguet, a été conçu pour que les enfants puissent en faire le tour et observer le suricate dans son environnement. 

Une manière ludique de découvrir ce petit carnivore. "Je trouve ça génial, c’est super mignon, les enfants peuvent passer sous le tunnel, et avec les vitres, ils peuvent les voir de plus près, donc c’est super intéressant", explique une maman.

Aussi appelé sentinelle du désert, ce petit animal est très organisé. Lorsqu’il fouille le sable à la recherche d’une proie, impossible pour lui de déceler la présence d’un quelconque prédateur. Les "sentinelles" se dressent sur leurs pattes arrière et, à l’affût du moindre bruit, ont pour rôle de prévenir les autres membres du groupe de la présence de tels prédateurs par des cris spécifiques. 

Une nouvelle espèce de tortue

Autre nouveauté de ce parc animalier spécialisé dans les primates : les tortues étoilées de Madagascar, qui partagent le territoire des lémuriens en semi-liberté. Un vaste enclos a été construit pour abriter ces reptiles qui peuvent mesurer une quarantaine de centimètres à l’âge adulte et peser jusqu’à 20 kilos.

N'hésitez pas à voir ou revoir le reportage de Léa Broquerie et Alexandra Lasiaille ci-dessous. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs animaux nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter