Un centre de dépistage du Covid-19 ouvre sur le campus universitaire de Poitiers

Conformément à la demande du gouvernement, l'université de Poitiers ouvre un centre de dépistage sur le campus universitaire. Il est accessiible à tous les étudiants et aux personnels enseignants et non enseignants. 

Un centre de dépistage ouvre sur le campus universitaire de Poitiers
Un centre de dépistage ouvre sur le campus universitaire de Poitiers © Laurent Gautier, France Télévisions

C'est à la demande des ministres de la Santé, Olivier Véran et de l'Enseignement Supérieur, Frédérique Vidal que ce centre de dépistage ouvre sur le campus de Poitiers. La note ministérielle de la fin du mois de janvier invitait toutes les universités de France à se doter d'un tel centre afin de freiner la propagation du virus dans le milieu universitaire.

C'est le service de santé universitaire, le SSU qui s'est chargé de l'organisation. Il a fallu acheter du matériel et former le personnel aux prélèvements naso-pharyngés. Dans le cadre des jobs d'étudiants que l'université met en place, des élèves volontaires de l'institut de formation aux soins infirmiers ont été formés par la Protection Civile pendant une journée, puis ils ont validé la fin de la formation sur un stage en ligne d'une journée également. Ces douze filles et garçons sont donc aptes à effectuer les prélèvements pour des tests antigéniques.

Il faut déjà rassurer la personne qui vient se faire tester (...) et après, c'est un geste simple, pas douloureux, mais pas agréable.

Sabine Pasturel, élève infirmière en deuxième année

Le centre est ouvert deux jours par semaine

Le centre est installé dans le gymnase du bâtiment C5 sur le campus, et il est ouvert le lundi et le jeudi. Les étudiants ou les personnels qui désirent être testés doivent prendre rendez-vous sur le site de l'université avec leur propre code d'accès. Le centre délivre 43 rendez-vous par jour et il faut compter une dizaine de minutes pour effectuer le test, puis une vingtaine de minutes pour attendre le résultat.

Notre but, c'est de limiter au maximum la circulation du virus dans le communauté universitaire, et si un test est positif de tout de suite demander à la personne de se mettre à l'isolement

Françoise Ladjadj, infirmière coordinatrice au servie ce santé universitaire

Une procédure classique en cas de test positif

Centre de dépistage sur le campus universitaire de Poitiers
Centre de dépistage sur le campus universitaire de Poitiers © Laurent Gautier, France Télévisions

Si le test est positif, la personne testée est renvoyée chez elle pour se placer à l'isolement. Le résultat est alors transmis au référent Covid-19 de l'université qui alerte ensuite l'Agence Régionale de Santé et la CPAM. Ces deux organismes se chargent ensuite de tracer et prévenir les éventuels cas contacts . Les tests positifs sont également envoyés dans un  laboratoire d'analyse pour détecter s'il s'agit d'un variant.

Si le test est positif la personne se place à l'isolement
Si le test est positif la personne se place à l'isolement © Laurent Gautier France télévisions

Le centre est ouvert au moins jusqu'à la fin du mois de mai

Françoise Ladjadj, l'infirmière coordinatrice du service de santé universitaire explique que le centre est ouvert pour l'instant au moins jusqu'à la fin du mois de mai. La prolongation éventuelle, sera décidée par les ministères de la Santé et de l'Enseigement Supérieur. Les services de la santé universitaire travaillent à la délocalisation du centre de dépistage sur les sites de Châtellerault et du Futuroscope.

Reportage de Marine Nadal, Laurent Gautier et Christophe Pougeas

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société université éducation