Emploi et immigration : le long parcours des demandeurs d’asile

replay

Benedicta est une rescapée de la traite humaine depuis le Nigeria, Mohamed a quitté la Guinée à seize ans dans l’espoir d’une vie moins précaire, Martha et Anibal ont fui la répression politique qui sévit au Honduras. Dans son documentaire "La vie recommencée", François Perlier raconte le difficile parcours de ces demandeurs d’asile pour trouver un emploi et une place dans la société en France.

Le destin les a conduits dans une petite ville française et la campagne environnante où ils poursuivent aujourd’hui un même but : trouver leur place dans la société locale. Dans un contexte où l'Europe barricade ses frontières. Les demandeurs d’asile risquent leurs vies en Méditerranée ou dans la Manche, pour espérer pouvoir tout recommencer.
François Perlier revient après son film Le souffle de Martha: ouvrière à neuf ans avec un documentaire touchant sur la vie de plusieurs personnes immigrées pour diverses raisons.

Récits d’une lente résurrection


Le film raconte les quotidiens différents de Benedicta, Mohamed, Martha et Anibal sur plusieurs mois alors qu'ils entament ou poursuivent leurs parcours professionnels, rempli d’obstacles et d’incertitude, entre espoir et désillusions, solidarité et petites victoires.

Le point d'honneur de ce documentaire : l’universalité de l’enjeu de l’emploi dans la vie. Au niveau social, économique, psychologique.
Les personnages éprouvent le besoin, et sont contraints par la force des choses, de s’intégrer dans le marché de l’emploi. Ils sont pris dans cet impératif, qui finalement, concerne la société toute entière. Ils n’imaginent pas et de toute façon, ne peuvent pas décemment vivre seulement des aides sociales, isolés. Comme tout le monde, ils doivent devenir des travailleurs.

Le documentaire dépeint un environnement de travail particulier. Celui des emplois précaires de services et de soins à la personne ou de la garde ponctuelle d’enfants. Des emplois aux horaires flexibles et fractionnés, ne tenant pas compte de l’organisation de la vie privée des travailleurs.

En réalité, l’immense majorité des demandeurs d’asile est invisible. Ils se battent en silence pour gagner une place sociale si difficile à obtenir.

François Perlier

Aujourd'hui, Bénédicta, Anibal, Martha et Mohamed ont tous un emploi. Un emploi peu qualifié, mal payé, éprouvant. Sans pathos, le film de François Perlier donne à voir leur réalité et leurs espoirs.

Un documentaire à retrouver jeudi 16 mars à 22h50 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine et sur la plateforme France.tv jusqu'au 16/04/23

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité