• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Vienne : 14 radars fixes sur les 32 installés ne sont plus en état de fonctionner

Quand les radars se font rhabiller avant la manifestation - archives / © Denis Adam De Villiers
Quand les radars se font rhabiller avant la manifestation - archives / © Denis Adam De Villiers

Depuis novembre 2018, les radars fixes ont été les cibles des Gilets jaunes et autres manifestants. Début janvier, au plus fort de la crise, 18 des 32 radars fixes de la Vienne étaient HS car vandalisés. Aujourd'hui, 14 ne sont toujours pas en état de flasher.

Par Fabrice Dubault


18 radars fixes en panne début janvier... plus que 14 toujours HS au 20 février, dans la Vienne... petit à petit les radars vandalisés ou incendiés, notamment lors d'actions des Gilets jaunes, ces dernières semaines, sont réparés et/ou remplacés.

Ces actes qualifiés de "sabotage" par le gouvernement vont avoir un coût non négligeable sur les finances publiques. Réparer un radar ou le remplacer pèse sur le budget de l'Etat. Sans compter le manque à gagner avec la baisse des recettes fiscales due à la chute du nombre de PV, à cause justement des radars en panne.

Selon nos confrères de la NR de la Vienne : beaucoup des appareils incendiés ont déjà été purement et simplement retirés (A10, N147, Cissé…).

Attention toutefois sur les routes, respectez les limitations de vitesse, car les radars mobiles et ceux embarqués à bord de voitures banalisées fonctionnent très bien...
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Procès bébé secoué

Les + Lus