Dans la Vienne, 250 kilomètres de routes départementales vont repasser aux 90 km/h au 1er août

La mesure, qui avait été annoncée il y a un an, est désormais dans sa phase opérationnelle. Bruno Belin, le président du conseil départemental de la Vienne a annoncé que 250 kms de routes départementales allaient repasser à une limitation à 90 km/h au 1er août et autant d'ici la fin de l'année.

Les panneaux à 90 km/heure vont revenir le long de certaines routes du département de la Vienne.
Les panneaux à 90 km/heure vont revenir le long de certaines routes du département de la Vienne. © JC.TARDIVON/ MaxPPP
Le président Les Républicains du conseil départemental de la Vienne a toujours été un opposant à la baisse généralisée à 80 km/h de la vitesse maximum sur les routes. Le département de la Vienne avait annoncé sa volonté de repasser aux 90 km/h sur certains axes dès que la possibilité de relever les limitations de vitesse sur leurs routes départementales avait été accordée par l'Etat.

"Une mesure vexatoire" pour Bruno Belin

Le passage aux 80 km/h a été instauré le 1er juillet 2018 sous l'impulsion du Premier ministre de l'époque, Edouard Philippe. Le  mouvement de contestation des Gilets Jaunes et les protestations de nombreux élus locaux, opposés à cette mesure jugée discriminante, ont conduit à l'assouplissement de la réglementation, malgré l'opposition des associations de sécurité routière.
Pour Bruno Belin, cette limitation a été jugée comme une "mesure vexatoire" par les habitants des zones rurales.

Quand ça a été décidé par l'ancien Premier ministre, les territoires ruraux ont ressenti cette décision comme une vexation. On est loin des aires urbaines, loin des grands centres économiques et ça éloignait encore un peu plus, c'est une mesure vexatoire.

Bruno Belin, président (LR) du Conseil départemental de la Vienne

Dans la Vienne, le principe du retour aux 90 km/h sur certaines routes départementales à double sens et sans séparateur central a été acté dès juin 2019. 

Une mesure effective à la fin du mois de juillet

Des consultations ont été conduites avec la préfecture, les maires et les acteurs de la route et de la sécurité routière pour établir le schéma des routes concernées par le retour aux 90 km/h. Il s'agit désormais de mettre en place tous les panneaux et d'enlever ceux à 80 km/h posés il y a tout juste deux ans. Ce changement de panneaux et le temps passé pour réaliser les études de faisabilité va engendrer des dépenses supplémentaires, estimées à plusieurs milliers d'euros par Bruno Belin. Les automobilistes devront attendre la fin du mois de juillet pour pouvoir rouler à 90 km/h sur les premiers 250 kilomètres de routes sélectionnées sans craindre les radars. D'autres tronçons seront concernés par la mesure à la fin de l'année, précise le président du conseil départemental. Le choix des premiers tronçons qui vont repasser à 90km/h a été étudié en tenant compte de leur degré de dangerosité. Il s'agit avant tout de secteurs rectilignes comme "l'ancienne route nationale Poitiers-Loudun" devenue la RD 347, précise Bruno Belin.
Pour la deuxième phase, les consultations vont bientôt être lancées. Elle concernera à nouveau 250 autres kilomètres des routes gérées par le département.

Voici la liste des tronçons de route concernés par la mesure des 90 km/h :
Bien entendu le projet présenté prévoit une rehausse des tronçons à 90 km/h hors zones déjà limitées à 50km/h et/ou à 70km/h.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité automobile économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter