Cet article date de plus de 3 ans

Volley-ball Ligue A : une belle victoire de Poitiers face à Chaumont

En Ligue A de volley-ball, le Stade Poitevin a réussi un bel exploit et engrangé une victoire de prestige hier soir à la salle Lawson-Body, en battant Chaumont, le champion de France en titre, 3 sets à 1.
A Lawson-Body, Poitiers s'offre Chamont, le champion de France, 3 sets à 1.
A Lawson-Body, Poitiers s'offre Chamont, le champion de France, 3 sets à 1. © Sophie Goux
Après une série de trois défaites, cette victoire permet à Poitiers de remonter à la quatrième place du classement derrière Tours, Paris et Chaumont. 
Cette victoire, les joueurs poitevins et leur entraîneur Brice Donat ont beaucoup travaillé pour y parvenir et ils ont dû batailler sur le terrain. La stratégie poitevine de beaucoup miser sur les services et d'éloigner au maximum les joueurs de Chaumont du filet pour qu'ils ne puissent pas développer toute leur puissance au block a été payante.

"On leur a mis une énorme pression au service. On a pris beaucoup de risques parce qu'il fallait absolument les mettre en difficulté et les éloigner du filet" explique Brice Donat, l'entraîneur poitevin.

Les Poitevins ont remporté le premier set, 29-27. En difficulté en début de manche, ils ont réussi une belle remontée et ont fini par s'imposer. Les joueurs de Brice Donat ont ensuite concédé le deuxième set aux Chaumontais, 23-25. Ce sera le dernier que les champions de France vont remporter. L'avantage sera ensuite poitevin jusqu'à la fin de la rencontre. Ne cédant rien dans un match serré, le Stade remporte les deux dernières manches 25/19 et 25/23. 
Mohamed Al Hachdadi, le pointu poitevin, auteur de 25 points, a réalisé hier soir une belle performance à l'image du grand match délivré par son équipe.

"C'est notre esprit d'équipe qui a fait la différence, ce n'est pas grâce à mon service. On a tous bien joué et on a gagné" se félicite Mohamed Al Hachdadi.


Prochain rendez-vous pour Poitiers : le 23 février la lanterne rouge du championnat, Toulouse.

Compte-rendu de la rencontre avec Sophie Goux, Francis Tabuteau et Martine Sitaud :
Volley Poitiers Chaumont

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade poitevin volley beach sport volley-ball