• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Rencontre avec Jean-Marie et Alexis Loiseau, père et fils sur le Tour du Poitou-Charentes

Jean-Marie et Alexis Loiseau sont tous les deux engagés sur le TPC 2019. / © Lionel Gonzalez - France Télévisions
Jean-Marie et Alexis Loiseau sont tous les deux engagés sur le TPC 2019. / © Lionel Gonzalez - France Télévisions

Jean-Marie est en charge de la mise en place de la ligne de départ sur le TPC 2019. Cela fait 18 ans qu’il oeuvre pour le TPC. Sa mission est l’implantation de la ligne de départ, du village (eau, électricité…).

Par Lionel Gonzalez

Pour lui, son engagement commence dès le mois de novembre où toute l’équipe technique, accompagnée du directeur de course, Alain Clouet, prend contact avec les municipalités et vient repérer les lieux. Puis, l’ensemble de ces installations sont supervisées par Alain Naturel, directeur technique sur le TPC (responsable des lignes départ/arrivée). Pour sa part, Denis Nivet, réalise les cahiers techniques. En tout, il y aura au moins trois rendez-vous dans chaque ville étape pour la préparation de chaque édition.

Il faut parfois improviser !

Au matin de la deuxième étape, l’équipe de Jean-Marie à dû faire intervenir la fourrière pour des véhicules qui s’étaient stationnés sur le parking des cars des coureurs.

Une journée bien remplie

Le travail débute à sept heures du matin pour Jean-Marie et ses équipiers. Il installe la ligne de départ avec des barrières, de la décoration, des arches, des drapeaux, de la signalétique. Puis, à l’arrivée des coureurs, son équipe oriente les coureurs vers le podium pour la signature d’engagement sur l’étape du jour. Et tout cela doit se faire dans les meilleures conditions de sécurité.
Jean-Marie et ses équipiers. Tous travaillent à l'installation de la ligne de départ sur le TPC 2019. / © Lionel Gonzalez - France Télévisions
Jean-Marie et ses équipiers. Tous travaillent à l'installation de la ligne de départ sur le TPC 2019. / © Lionel Gonzalez - France Télévisions

Comment Jean-Marie en est-il venu au TPC ?

Jean-Marie possède 24 saisons de vélo. En 1983, c’est même lui qui a créé le club UCC de Vivonne (Vienne) avec des amis. Il en a été président pendant 35 ans. Il y a 18 ans (en 2001), Alain Clouet (le directeur du TPC) l’invite à s’occuper des sites et lignes de départ. A ce moment là, les 35 heures ont permis à Jean-Marie de se libérer afin d’intégrer l’équipe d’organisation.

Le vélo, une affaire de famille

Jean-Marie a très vite été emmené son fils Alexis dans le monde du vélo. Tout petit déjà, c’est lui qui pliait les programmes au club. Puis, le jeune garçon a commencé à courir en minime. Il est à son tour entré dans l’équipe d’organisation du TPC durant 3 ou 4 ans avec Guy Courtois, en tant que dépanneur volant neutre (la moto rouge).

La météo, un élément imprévisible

A l’occasion d’un départ depuis La Rochelle (il y a 6 ou 7 ans), le temps était calme depuis le matin quand soudain, le vent du large est monté et s’est transformé en orage et tempête. Tout à été mis par terre. Le village du Tour a même été complètement fermé. C’était un événement climatique exceptionnel.

Travailler sur le Tour du Poitou-Charentes est un privilège

Jean-Marie garde un très bon souvenir du vainqueur de la 97e édition du Milan-San Remo en 2006, Filippo Pozzato. Un coureur qui venait toujours le saluer, lui, et toute son équipe.

Ces coureurs sont au dessus des autres. Ils ont quelque chose de différent.

- Jean-Marie Loiseau, responable des lignes de départ sur le TPC

Alexis Loiseau est lui aussi sur le TPC 2019

Alexis a aujourd’hui 28 ans (né en 1991), mais en 1983, dès la création du club de l’UCC Vivonne par son père, il a très vite été pris par la passion du vélo. Il a gravit les échelons en minime, cadet et junior, puis à très vite voulu en faire son métier.

Aujourd’hui, Alexis est entraineur et préparateur physique, et depuis cette année, à temps plein avec l’équipe Total Direct Energie. Il partage ce rôle avec son collègue Maxime Robin. En 2018, il était avec l’équipe réserve du Vendée U (en équipe amateur).
Alexis Loiseau, entraineur et préparateur physique pour l'équipe Total Direct-Energie / © Lionel Gonzalez - France Télévisions
Alexis Loiseau, entraineur et préparateur physique pour l'équipe Total Direct-Energie / © Lionel Gonzalez - France Télévisions

Une journée avec Alexis Loiseau

La journée d’Alexis est bien remplie. Après un bon petit-déjeuner, il termine de préparer l’étape et regarde le parcours avec le reste du. La tactique est aussi adaptée en fonction des conditions climatiques.
Les coureurs reçoivent un briefing avant chaque départ d’étape. Pendant la course, il suit l’évolution des équipiers avec radio-Tour. Après l’arrivée, les coureurs passent entre les mains expertes des masseurs et kinés. Ensuite, c’est le moment où sont analysées les données de la course passée, via les capteurs de puissance intégrés aux vélos. C’est à ce moment là qu’il sera éventuellement le moment de rassurer les coureurs ou même de leur demander de faire attention au cumul de fatigue en vue de l’épreuve du lendemain.

Pour Alexis, quelles-sont les difficultés sur ce TPC 2019 ?

Pour la dernière étape, avec une arrivée à Poitiers, selon les conditions climatiques, il y aura probablement du mouvement.

Tactiquement, il y aura d’autres enjeux. Il faudra surveiller les tactiques des autres équipes et essayer d’être acteur.

- Alexis Loiseau, entraineur et préparateur physique

Sa vision du TPC 2019

Même si ce tour semble habituel, les étapes sont majoritairement plus faciles pour les sprinter, avec un contre-la-montre très roulant.
Lui est venu avec une équipe solide, pour faire un bon contre-la-montre, avec deux coureurs pouvant de très bons résultats, Niki Terpstra et Damien Gaudin et Thomas Boudat pour les arrivées au sprint.
© Lionel Gonzalez - France Télévisions
© Lionel Gonzalez - France Télévisions

Sur le même sujet

A la rencontre des chiens guides pour personnes malvoyantes

Les + Lus