• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un séisme d'une magnitude de 3.2 secoue la Vienne entre Poitiers et Châtellerault

Sur la carte de magnitude établie par le Commissariat à l'Energie Atomique, l'épicentre, symbolisé par l'étoile rouge, se situe au Nord de Poitiers. Les points verts représentent des séismes précédents, plus ils sont gros, plus la magnitude est forte. / © CEA
Sur la carte de magnitude établie par le Commissariat à l'Energie Atomique, l'épicentre, symbolisé par l'étoile rouge, se situe au Nord de Poitiers. Les points verts représentent des séismes précédents, plus ils sont gros, plus la magnitude est forte. / © CEA

 Il est 21h52 ce jeudi soir quand de nombreux habitants sont intrigués par un grondement sourd... Certains croient à un orage. En fait, la terre a tremblé. Le Bureau Central Sismologique Français, basé à Strasbourg, a recueilli plus de 200 témoignages.

Par Marie-Ange Cristofari

233 témoignages ont été validés par le Bureau Central Sismologique Français. Ils se concentrent dans le Nord Vienne, entre Poitiers et Châtellerault.
Les sismologues ont placé l'épicentre sur la commune de Saint-Léger.
 


Ils ont d'abord évalué sa magnitude à 3.3 sur l'échelle de Richter, avant de la corriger à 3.2. Le point d'origine de la secousse se situe à 8 km de profondeur.
 

A Poitiers et environs, les habitants décrivent un grand bruit sourd qui s'étire sur une dizaine de secondes. Mathilde Schaeller décrit une "forte explosion qui a secoué toute la maison... un peu comme à l'époque des passages de mur du son".

A Saint-Georges-les-Baillargeaux, Angélique Rossard raconte avoir ressenti des vibrations de sa maison.

A Dissay, Sabrina Chevalier dit avoir vu les murs et fenêtres trembler. "Au départ, je croyais au coup tonnerre mais quand je suis sortie le ciel était bleu donc j'en ai conclu que c'était un tremblement de terre".

Le dernier séisme dans notre région remonte à 3 mois à peine. C'était le 20 mars dernier, avec une magnitude plus forte, de 4.9 et un épicentre en Charente-Maritime, près de Montendre. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pessac se lance dans le défi du "sans plastique"

Les + Lus