Visites dans les EHPAD pour les familles: en Haute-Vienne et en Corrèze, tous les établissements ne sont pas prêts

L'annonce d'Olivier Véran, le ministre de la Santé, a soulagé bien des coeurs : la possibilité, pour les familles, de rendre enfin visite à leurs parents dans les EHPAD. Mais bien sûr, cela est possible en respectant de sérieuses règles sanitaires. Et c'est là que les choses se compliquent.
© France Télévisions
La logistique à mettre en place est très compliquée pour les établissements. Lieu de rencontre accessible de l'extérieur, impossibilité pour les résidents de se croiser, désinfection des lieux et des personnes entre chaque visite... 

Des contraintes, certes justifiées, mais qui demandent beaucoup d'aménagements et d'investissements supplémentaires. Conséquence : beaucoup d'EHPAD ne sont pas encore prêts.
 
Visites dans les EHPAD : pas tout de suite... ©France Télévisions

C'est le cas à Nexon et à Châlus en Haute-Vienne. Directeur de ces deux EHPAD, David Penneroux, le confirme à l'une de nos équipes : "Il faut évidemment que la sécurité de tous soit pleinement assurée. Respect strict des gestes barrières, pas de contact physique, durée limitée dans le temps sont les rêgles de base.Ces rencontres nous demandent encore des ajustements notamment sur comme la création d'une entrée par l'extérieur. Mais nous pensons être opérationnels d'ici la fin de semaine"

Pas forcément la panacée

Jean-Pierre Estager est le directeur de la résidence Les Grands Prés à Objat en Corrèze. Il le précise : "Ici, le dispositif est en place. Mais nous attendons que nous parvienne le protocole de l'ARS". Un document naturellement indispensable pour être dans les clous. Pas de précipitation, la santé des 85 résidents, des familles et de tout le personnel est trop précieuse. Cela demande une mise en place progressive. En attendant, Jean-Pierre Estager met en avant l'efficacité de l'outil numérique: " La relation par Skype fonctionne très bien. Des familles l'utilisent trois fois par semaine. En outre, nous sommes en contact par mail avec toutes les familles pour les informer de la situation de leurs proches".
 
A l'EHPAD d'Objat en Corrèze, un parloir parfaitement étanche garantit une sécurité maximale pour les résidents.
A l'EHPAD d'Objat en Corrèze, un parloir parfaitement étanche garantit une sécurité maximale pour les résidents.

Le retour des visites est sans conteste une excellente nouvelle, notamment pour celles et ceux qui ne sont pas équipés ou rencontrent des difficultés pour la rencontre virtuelle, mais certains parents préfèrent ce système: "Plusieurs familles m'ont contacté. Elles sont frileuses quant à se déplacer ici. Elles préférent ne pas venir et risquer de contaminer les résidents et le personnel. Et puis chacun devra porter un masque", précise le directeur. Une obligation qui pourrait se révéler anxiogène pour les uns et les autres. Mais naturellement, le retour des visites se fera rapidement : "Dès que nous aurons reçu le protocole de l'ARS". Un document qui devrait arriver dans les prochaines heures. 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société personnes âgées famille