Cet article date de plus de 8 ans

Assises du Tarn : le procès des braqueurs de Moulin-Mage démarre lundi

Quatre hommes comparaissent pour vol avec violence ayant entraîné la mort. En 2010, ils avaient braqué le bar-tabac de Moulin-Mage et tué un des clients d'un coup de fusil en pleine poitrine. 
Le bar-tabac de Moulin-Mage visé par les braqueurs.
Le bar-tabac de Moulin-Mage visé par les braqueurs. © France 3 Midi-Pyrénées
Ce soir-là, ils sont repartis avec un butin de 150 euros et quelques cartouches de cigarettes. Laissant derrière eux le cadavre de Maurice Ayrolles, 56 ans.
Il est 22h30, ce vendredi 30 avril 2010, quand trois hommes font irruption dans le bar-tabac du village de Moulin-Mage, dans le Tarn, dans l'intention de le braquer. Armés d'un fusil, ils intiment l'ordre au patron et aux clients de se coucher à terre. 
L'un d'entre eux, Maurice Ayrolles, met du temps à obtempérer. Éducateur au collège privé de l'Immaculée-Conception à Béziers, âgé de 56 ans, il est abattu d'un balle en pleine poitrine.
Les agresseurs s'enfuient à bord d'un véhicule volé, piloté par un complice.
Rapidement interpellés, les quatre hommes, âgés de 19 à 33 ans, ne mettront pas longtemps à reconnaître leur geste. De même, le tireur avouera rapidement avoir tiré parce que la victime n'obtempérait pas assez vite à son goût. 
Six personnes avaient été interpellées, elles devront répondre de vol avec violence ayant entraîné la mort. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers