SNCF : les conducteurs toulousains créent un "comité de grève" et revotent la grève pour lundi prochain.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech

Pendant ce temps, les usagers des trains express régionaux (TER) en Midi-Pyrénées vont connaître les difficultés d'un neuvième lundi de grève, mais "une améliorationdes circulations est prévue".

Comité de grève
Réunis lundi matin en assemblée générale au dépôt de Toulouse, 48 conducteurs ont créé un comité de grève "pour montrer à la direction  leur indépendance".
Ils réagissaient ainsi à la déclaration de la direction à Paris selon laquelle "les grévistes, menés par les syndicats, n'étaient pas responsables".
Selon le syndicat Sud-Rail, sur 48 présents, 37 conducteurs ont voté pour la continuation du mouvement de "la grève du lundi". Le 28 janvier, ils débrayeront à nouveau pour leur 10ème lundi de grève.


Globalement plus de 75% des circulations de TER devraient être assurées, contre 70% les lundis précédents, estime-t-on à la SNCF, tout en soulignant qu'il y aura de fortes disparités suivant les lignes.
Le mouvement de grève des conducteurs pour l'emploi et les conditions de travail lancé par CGT, UNSA et Sud, n'a été reconduit lundi dernier que par l'assemblée générale des conducteurs de Toulouse et non par celle des
centres de Tarbes et de Capdenac.
La CGT, à la différence des deux autres syndicats appelait les cheminots à reprendre le travail, en raison d'avancées dans la négociation.

Trafic prévu :  
  • Les TGV, les trains Intercités et les trains de nuit circuleront normalement pendant le conflit (de dimanche 20h00 à mardi 08h00).
  • Le trafic TER sera normal sur la ligne Toulouse-Tarbes ainsi que sur les lignes du quart nord-est de la région (entre Toulouse et Rodez et autour de Rodez).
  • Les lignes Toulouse-Carcassonne et Toulouse-Mazamet seront les plus touchées avec 3 circulations sur 10 malgré l'apport de cars de substitution.
  • Le taux de circulation sera de 60% sur les autres axes.
  Au total sur 360 trains circulant normalement, la SNCF compte sur 200 trains contre une centaine les lundis précédents. 75 cars de substitution apporteront un complément de service.

La direction évoque l'exaspération des voyageurs : 
La SNCF demande "à tous les conducteurs de bien mesurer l'avancée de la négociation".
Elle évoque "l'exaspération" des 40.000 voyageurs des TER et "appelle les grévistes restants à une reprise complète du travail au plus vite".

Les revendications :
Les conducteurs réclament la formation de douze nouveaux jeunes conducteurs en 2013 en plus de la compensation des départs en retraite, car selon les syndicats, le nombre de trains a doublé depuis huit ans alors que les effectifs diminuaient
de 20%.

Les propositions de la SNCF :
La direction a finalement accepté de proposer dix renforts pour l'été et la formation de dix nouveaux conducteurs en 2013.