Cet article date de plus de 7 ans

Le nouveau P-DG de TLT ne pourra pas prendre ses fonctions

INFO FRANCE 3 MIDI-PYRENEES : la nomination de Philippe Joachim, actuel directeur de cabinet de Martin Malvy, a été retoquée par la Commission de Déontologie de la Fonction Publique.

Capture d'écran du générique du Journal de TLT
Capture d'écran du générique du Journal de TLT © DR
La nomination de Philippe Joachim au poste de Président-Directeur Général de la chaîne locale TéléToulouse a été refusée par la commission de déontologie de la fonction publique qui a émi un avis négatif. Elle avait été saisie en décembre par l'intéressé lui-même. Le Conseil d'Administration de TLT l'avait nommé à ce poste le 20 décembre dernier.
La commission qui s'est réunie ce mardi matin à Paris a en effet estimé que les futures fonctions de Philippe Joachim étaient incompatibles avec celles qu'il occupe aujourd'hui en tant que directeur de cabinet, c'est à dire plus proche collaborateur de Martin Malvy président PS de la Région Midi-Pyrénées. 
Le groupe d'opposition "Osons Midi-Pyrénées" estimait qu'il y avait conflit d'intérêts, Philippe Joachim ayant participé à l'élaboration du COM (Contrat d'objectifs et de Moyens) qui lie désormais le Conseil Régional à TLT. Ce COM prévoit notamment le versement de 500.000 euros par an à la chaîne privée par la Région en échange de programmes et de l'extension de sa zone de diffusion.
Suite à la décision de la commission, le P-DG par intérim René Grando a convoqué une réunion avec le personnel de TLT dans l'après-midi ce mardi au cours de laquelle il a confirmé l'information.
Un nouveau conseil d'administration de la chaîne (dont la Ville de Toulouse est le principal actionnaire) devra se réunir bientôt pour nommer un nouveau P-DG. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias politique