Meurtre de l'antiquaire d'Espalion : sa fille a fait des aveux par écrit

Elisabeth Zwinger avait assassiné son père à Espalion (Aveyron) / © MaxPPP
Elisabeth Zwinger avait assassiné son père à Espalion (Aveyron) / © MaxPPP

Info France 3 Midi-Pyrénées : "J'ai tué mon père". La fille du septuagénaire, antiquaire à la retraite, retrouvé mort lundi à Espalion (Aveyron) a écrit des aveux à plusieurs connaissances avouant son crime. Elle est toujours recherchée par les gendarmes. 

Par Fabrice Valery

La femme de 47 ans, hôtesse de l'air, qui est très activement recherchée depuis la découverte lundi du corps de son père, a avoué son crime par écrit à plusieurs connaissances en indiquant "j'ai tué mon père". 
La victime a été tuée d'un coup de feu dans l'abdomen et de sept coups de couteau. L'arme blanche, une dague, a été découverte mercredi dans un appentis proche de la maison. Une expertise balistique est en cours pour identifier l'arme à feu. 
Les recherches pour retrouver sa fille n'ont pour l'instant rien donné. Seule sa voiture, une Rover grise, a été retrouvée à Rodez. 

Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus