“Pop Rédemption“, la première comédie ”black metal” du réalisateur toulousain Martin Le Gall

Julien Doré (à gauche) tient l'un des rôles principaux / © Gaumont
Julien Doré (à gauche) tient l'un des rôles principaux / © Gaumont

En partie tourné en région Midi-Pyrénées, le film sort sur les écrans le 5 juin. Réalisé par le toulousain d'adoption Martin Le Gall, "Pop redemption" est un road-movie sur fond de musique métal. Décoiffant et drôle. 

Par Fabrice Valery

"C'est pas du rock satanique, c'est du black metal !". Cette réplique du film résume sans doute bien Pop Redemption. Le film du Toulousain d'adoption Martin Le Gall sort le 5 juin sur les écrans. Un premier film pour ce jeune réalisateur qui a réunit à l'écran un quatuor de comédiens "gothiques" (Julien Doré, Grégoire Gadebois, Jonathan Cohen et Yacine Belbousse) et un Alexandre Astier qui a également participé à l'écriture du scénario.

Le réalisateur toulousain de Pop Redemption, Martin Le Gall / © MaxPPP
Le réalisateur toulousain de Pop Redemption, Martin Le Gall / © MaxPPP
Le pitch : chaque été, depuis leur adolescence, les Dead MaKabés se paient ce qu’ils appellent prétentieusement une tournée d'été (en fait, quelques concerts dans des festivals du fin fond de l’Europe). Mais, pour ces quatre copains, la crise de la trentaine couve et cette semaine de récréation risque bien d’être la dernière.

EN VIDEO : la bande-annonce de Pop Redemption
DMCloud:69695
BA Pop Redemption
Tourné en 2012, Pop Redemption a bénéficié du soutien de la région Midi-Pyrénées. Une douzaine de jours de tournage a d'ailleurs eu lieu dans la région, employant plusieurs dizaines de techniciens et plus de 200 figurants. 

DIAPORAMA : des photos du film Pop Redemption

Pop Redemption



Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus