• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Et au bout du bout du monde, Juan Leal

Sébastien Castella est sorti en triomphe hier, dimanche 29 Septembre, à la feria de Ubeda. / © Michel Campistrau
Sébastien Castella est sorti en triomphe hier, dimanche 29 Septembre, à la feria de Ubeda. / © Michel Campistrau

 Deux matadors et un novillero défendaient ce week-end, le bleu de l'aficion. Sébastien Castella, sans option à Séville,revoit le soleil d' Ubeda. Juan Leal s'impose au Mexique et " s'ouvre campagne". Quant à "Clemente", une vraie faena, gâchée à l'épée. Un peu du récit de nos "Coqs"...

Par Vincent Bourg

 Derniers rendez-vous en ce mois de Septembre, trois français aux paseos dont voici, parmi d’autres, les résultats :
Samedi 28 Septembre 2013, plaza de San Miguel del Alto (Jalisco).
Arturo Macias: une oreille et palmas
« El Payo » : une oreille et salut
Juan Leal : une oreille et vuelta avec forte pétition d’oreille.
Six toros de Medina Ibarra, nobles en général. A guichets fermés.
Juan Leal a reçu le prix de la Peña « La Patatera », le déclarant triomphateur de la corrida.

Juan Leal, ici à Mimizan (40), fin Août, a triomphé à San Miguel El Alto, pour ses débuts au Mexique. / © Michel Campistrau
Juan Leal, ici à Mimizan (40), fin Août, a triomphé à San Miguel El Alto, pour ses débuts au Mexique. / © Michel Campistrau



Dimanche 29 septembre 2013, Real Maestranza de Séville. 18h00.
Morante de la Puebla: silence et silence
Julian Lopez "El Juli": silence et silence
Alejandro Talavante : salut et silence
Six toros de Juan-Pedro Domecq et Parladé (de 532 à 565 kg, moyenne: 548), fades ou décastés dans l’ensemble. A guichets clos, temps couvert.

A Ubeda (Province de Jaén), Sébastien Castella (une oreille et une oreille) ouvre la Grande Porte, face à du bétail d’Alcurrucén. Un pavillon aussi pour Curro Diaz, accompagné de Miguel Angel Perera (palmas aux deux) le plus mal servi. Moitié d'enceinte.

Troisième représentation française à Arnedo (La Rioja) avec le novillero bordelais Clément Dubecq « Clemente ».
Plaza de toros de Arnedo, couverte. Dimanche 29 Septembre 2013.17h30.
Tomas Campos: une oreille et blessure
Curro de la Casa : silence aux trois
« Clemente » : salut et silence.
Six novillos astifinos et de jeu irrégulier de Navalrosal. Un tiers d’arènes.
Tomas Campos, vainqueur l’an passé du 39 ème « Zapato de Oro » a été pris par le 4ème cornu et souffre d’une double cornada de 20 et 12 cm au mollet droit. 

Sachez enfin qu’Enrique Ponce a coupé trois oreilles samedi à San Luis de Potosi (Mexique). A noter les blessures, coup sur coup, soit samedi et hier, à Corella (Navarre) des matadors Paco Ureña (mollet) et Saul Jimenez Fortés (scrotum). Une note d'optimisme, pour conclure, avec en plaza de Moralzarzal (Madrid), l’indulto du novillo « Ricitos » de Carmen Segovia, gracié par Fernando Rey.

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus