• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La saison 2014 prend forme

Manzanares et Juli. Ils ne seront pas à Séville, mais défileront sans doute côte à côte à Madrid avec Perera, un autre membre du "club des cinq". / © J.M. Mariou / SDT
Manzanares et Juli. Ils ne seront pas à Séville, mais défileront sans doute côte à côte à Madrid avec Perera, un autre membre du "club des cinq". / © J.M. Mariou / SDT

El Juli quitte le Mexique aujourd’hui. Il ne toréera ni à Jalostitlán, ni à Apizaco, ni à Monterrey, trois arènes où on l’attendait. Motif : il veut préparer au mieux la conférence de presse madrilène de la fin du mois où il annoncera les dates-clés de sa saison.

Par Joël Jacobi

En attendant cette réunion, et celle où Morante lui aussi dévoilera les 30 dates des 30 corridas événements dont il entend être le protagoniste, la saison, peu à peu, prend forme. Même si le menu des grands rendez-vous de printemps, Séville et Nîmes, nous est encore totalement inconnu, on commence à avoir quelques infos sur le reste.
Les voici.

Hagetmau
La feria de novilladas aura lieu du 3 au 5 août.
La commission taurine a retenu les ganaderías suivantes :
Dimanche 3 août, Rocío de la Cámara
Lundi 4 août, La Quinta
Mardi 5 août, Alma Serena (novillada sans chevaux).

Palavas
La feria aura lieu du 8 au 11 mai, elle est composée de deux corridas et d’une corrida à cheval.
Jeudi 8 mai, toros de Robert Margé
Samedi 10 mai, toros de Juan Pedro Domecq
Dimanche 11 mai (corrida de rejón), toros de Hermanos Sampedro

Dax
Les toros des ferias d’août et septembre porteront les fers de :
Montalvo, Victoriano del Río, La Quinta, Domingo Hernández, Torrestrella, Escolar Gil et Pedraza de Yeltes.
Pour l’instant ni les toros de Cuadri, protagonistes d’un tiers de pique grandiose l’an dernier, ni ceux de Victorino qui mirent à l’épreuve en septembre dernier Morante et Castella, ne sont prévus.
Une rumeur insistante affirme que Juan Leal pourrait faire ses débuts à Dax dans un cartel de grand luxe, aux côtés de Morante et Manzanares. Jacques Pène, le président de la commission, ne dément pas. La corrida pourrait être célébrée le 15 août. On parle aussi, pour septembre, d’une rencontre Juli / Castella, peut-être mano a mano.

Madrid
En recoupant les « informations confidentielles » distillées par tel ou tel professionnel, on peut donner pour « presque sûres » les informations suivantes.
La traditionnelle corrida goyesque du 2 mai pourrait réunir Miguel Abellán, Ángel Teruel et un troisième. Toros de El Cortijillo (un des fers des frères Lozano). L’an dernier, à la même date, Miguel Abellán avait coupé une oreille à un toro de cet élevage.
L’autre fer des Lozano, Alcurrucén, sera à l’affiche de la corrida de Beneficiencia. Toreros pressentis : Juli, Fandiño, Talavante.
Un seul contrat en 2014 à Madrid pour Morante. Toros de Montalvo, Finito et Talavante comme compagnons de cartels.
Antonio Ferrera et Miguel Ángel Perera seraient ensemble au paseo pour estoquer les toros de Victorino Martín et Adolfo Martín avec chaque fois un torero différent pour compléter la terna.
Victoriano del Río enverra à Madrid deux corridas. La première pour Juli, Manzanares et, sans doute, Perera. L’autre pour Ponce, Castella et David Galán.

Sur le même sujet

Incident technique à l'incinérateur de Lunel-Viel

Les + Lus