Hausse de la mortalité sur les routes : le Languedoc Roussillon n'est pas en reste

illustration / © maxppp
illustration / © maxppp

Une nouvelle hausse de la mortalité routière (+3,8%) a été enregistrée en juin sur les routes françaises avec 304 personnes tuées ( 293 en juin 2013). Même constat dans la région à la veille du week-end du 14 juillet. 60 personnes ont trouvé la mort sur les routes du Languedoc-Roussillon en 2014.

Par Laurence Creusot

Le mois dernier, 304 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation, soit 11 de plus qu'en juin 2013, a précisé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, citant dans un communiqué les chiffres de l'Observatoire national interministériel
de la Sécurité routière (ONISR).
Le nombre de blessés hospitalisés plus de 24 heures après un accident routier a également augmenté en juin (+5,4%).

Depuis le début de l'année, 112 personnes supplémentaires ont trouvé la mort sur les routes, soit une hausse de 7,9% par rapport à la même période de 2013. En revanche, ce chiffre représente 168 vies épargnées par rapport au premier semestre de 2012.
Cette tendance met à mal l'objectif de gouvernement qui, après un recul record de 10,5% en 2013 -- avec 3.268 personnes tuées sur les routes --, espère passer sous la barre des 2.000 morts d'ici 2020.

60 personnes tuées en Languedoc-Roussillon en 2014

Depuis le début de l'année 60 personnes ont trouvé la mort sur les routes du Languedoc-Roussillon c'est autant qu'entre janvier et juin 2013.
C'est dans l'Hérault que le constat est le plus alarmant avec 38 tués en 2014 contre 33 en 2013.
Le seul mois de mai a coûté la vie à 15 vies dans ce département de l'Hérault.
Toujours dans l'Hérault 60 % des personnes impliquées dans ces accidents mortels sont des 2 roues ou et des piétons.

Evolution du nombre de tués sur les routes par département entre janvier et juin

 

2014

2013

 Evolution

Hérault

38 tués

33 tués

     +5

Gard

 5 tués

 5 tués

       0

Aude

 3 tués

 4 tués

      -1

P.O.

10 tués

11 tués

      -1

Lozère

 4 tués

 7 tués

      -3


Augmentation dès les beaux jours

L'année 2014 avait pourtant bien commencé, avec de nouvelles baisses de 0,5% en janvier puis de 1,4% en février, mais la tendance s'est inversée en mars, avec un bond de +28% de la mortalité. Ces mauvais chiffres ont ensuite été confirmés en avril (+8%) puis en mai, avec une nouvelle hausse de 15,2%.
Avec 45 personnes tuées supplémentaires au cours du premier semestre, les piétons et les cyclistes représentent 40% de la hausse de la mortalité.

Bison futé voit rouge et renforce son dispositif

"A l'occasion des prochains départs en vacances, il apparaît plus que jamais nécessaire d'inciter les usagers de la route à rester vigilants et prudents afin d'éviter que la pause estivale ne se transforme en drame pour eux et leur famille", écrit le ministère.
Il annonce en conséquence "qu'à l'occasion du week-end prolongé du 14 juillet, près de 15.000 gendarmes et policiers seront présents, chaque jour, sur l'ensemble du réseau routier et autoroutier".
La Sécurité routière avait déjà fait savoir, à l'approche des grandes vacances, qu'elle généraliserait à l'ensemble du territoire les radars mobiles de nouvelle génération, embarqués dans les voitures des forces de l'ordre et plus efficaces pour contrôler les excès de vitesse.

En prévision du premier grand départ des vacances d'été, Bison Futé a prévu que la circulation en direction du Sud sera difficile vendredi et samedi et qu'à l'inverse le lundi 14 juillet des bouchons devraient se produire dans le sens des retours.
Vendredi a été classé orange au niveau national et rouge en Ile-de-France, tandis que samedi est rouge dans l'ensemble du pays.

Sur le même sujet

Les + Lus