Embargo russe : l'Europe débloque 125 millions d'euros pour le secteur des fruits et légumes

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP
© F3 LR

La Commission européenne a annoncé lundi le déblocage de quelque 125 millions d'euros pour soutenir le secteur maraîcher de l'UE, frappé par l'embargo russe d'un an sur les produits alimentaires occidentaux.


Entrant en vigueur à partir de lundi, ces mesures de soutien du marché via des retraits indemnisés de produits concernent les carottes, tomates, choux blancs, poivrons, choux-fleurs, concombres et cornichons, champignons, pommes, poires, fruits rouges, raisins de table et kiwis, selon un communiqué.

"Le budget prévu est de quelque 125 millions d'euros" a précisé lors d'un point de presse le porte-parole de la Commission à l'agriculture, Roger Waite. "L'idée est de réduire les quantités mises sur le marché pour que les prix ne chutent pas à un niveau de crise".

Une fois formalisées, d'ici à quelques semaines, les mesures s'appliqueront de manière rétroactive à partir du 18 août et resteront en vigueur jusqu'à fin novembre.

Grands fournisseurs de légumes périssables et de fruits à la Russie, la Pologne, la Lituanie, la Belgique et les Pays-Bas seront les principaux bénéficiaires de ce soutien, a précisé une source européenne.
Une réunion exceptionnelle des ministres de l'Agriculture est par ailleurs prévue le 5 septembre à Bruxelles pour faire le point sur l'impact de l'embargo russe, a ajouté M. Waite, trois jours plus tôt que la date évoquée initialement par la présidence italienne de l'UE.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.