• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Chez les grands, tout est grand...

Pieds nus, une manoletina, passe rare chez lui... El Juli a tout tenté, tout tenté, tout réussi. La signature des grands, même si certains connaissent le menu depuis plus de quinze ans. N'empêche... / © Bruno Lasnier, querencias.net
Pieds nus, une manoletina, passe rare chez lui... El Juli a tout tenté, tout tenté, tout réussi. La signature des grands, même si certains connaissent le menu depuis plus de quinze ans. N'empêche... / © Bruno Lasnier, querencias.net

Corrida matinale "Made in Nîmes", les stars en piste, un mano à mano "équido-pédestre", Mendoza-Juli, au mieux de leurs arguments: Technique, ambition, résultat. Les pros sont-là... A l'arrivée, des gens heureux, le public en joie, une taquilla de rêve. Râleurs, passez votre chemin ... 

Par Vincent Bourg

Samedi 19 septembre 2014
Feria des Vendanges 
Plaza de toros de Nîmes. 11h30, 12h30 à Lanzarote

Pablo Hermoso de Mendoza: salut, deux oreilles et deux oreilles
Julian Lopéz "El Juli": vuelta, deux oreilles et deux oreilles et la queue
Trois toros de Sanchez y Sanchez (503, 544 et 520 kg) pour le cavalier navarrais. Trois de Victoriano del Rio (482, 524 et 514 kg) pour le maestro madrilène.
El Juli banderilla le dernier toro; vuelta posthume au 1er Victoriano, n° 65.
Complet jusqu'aux "pierres du ciel" de l'amphi romain. 28°8. Les indiens ont un été...
matinale de nimes
Huit oreilles et une queue, qui dit mieux selon la rime

 

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus