La voie royale de Juan Leal

Juan Leal a convaincu et un peu plus: du courage, la base du toreo alliée à une intelligence de la lidia. A grands pas, l'arlésien se fait un vrai nom parmi les toreros de France / © Bruno Lasnier, querencias.net
Juan Leal a convaincu et un peu plus: du courage, la base du toreo alliée à une intelligence de la lidia. A grands pas, l'arlésien se fait un vrai nom parmi les toreros de France / © Bruno Lasnier, querencias.net

1ère corrida de la feria des Vendanges: tout débute sans grand intérêt, quatre toros poussifs puis on monte d'un cran. Juan Leal soumet le 5ème toro et épate ceux qui doutaient encore de lui. Au final, un toro de vuelta pour Escribano qui s'est accroché, décrochant la 2ème oreille de la soirée. 

Par Vincent Bourg

Vendredi 19 septembre 2014
Feria des Vendanges
Plaza de toros de Nîmes.17h30

Manuel Escribano : salut au tiers et une oreille
Saul Jiménez Fortes : silence et silence
Juan Leal : silence et une oreille
Six toros de Salvador Domecq « El Torero », fort carrossés (de 516 à 557 kg ; moyenne : 540) aux cornes pointues. Les numéros 1,2,3 et 4, francs mais dénués de jus. En revanche, plein de caste et de sauvagerie le 5ème et idéal l’ultime qui méritait un tour de piste que la sotte présidence ne sut donner. Dommage. Cornada de 8 cm au mollet droit pour Manuel Escribano au toro d'ouverture. Le sévillan se fit soigner au bloc avant de revenir estoquer le dernier Domecq.
Environ 2/5 ème d'arènes. Temps lourd et couvert.
zoc.

Sur la vidéo: puerta gayola d'Escribano au dernier toro, vuelta de juan Leal, commentaire où il est dit à tort que Léal est le seul à avoir couper une oreille (Escribano en tranchera une lui aussi à la fin de l'enregistrement) et dialogue contre la barrera de Juan Leal et Rafael Viotti, le devoir accompli.
corrida des vendanges
résumé de la première des cinq corridas de la feria des vendanges de Nîmes 2014


Sur le même sujet

Les + Lus